La campagne présidentielle discrète sur le 11 Septembre

0 contributions
Publié le 11 septembre 2012.

états-Unis Obama et Romney n'entendent pas instrumentaliser l'anniversaire

L'an dernier, les 10 ans du 11 Septembre avaient été commémorés en grande pompe aux Etats-Unis. Rien de tel cette année, malgré la campagne présidentielle. Aucun grand événement public n'est prévu ce mardi pour rendre hommage aux quelque 3 000 victimes des attentats. Barack Obama doit simplement se rendre à un mémorial au Pentagone, tandis que Mitt Romney, son adversaire républicain, prononcera un discours – non public – devant la Garde nationale. Pas de passe d'armes en vue entre les deux candidats à la présidentielle, l'heure est au recueillement et au consensus. « C'est l'occasion de rassembler avec des thèmes universels comme la grandeur nationale », souligne Soufian Alsabbagh, spécialiste de politique intérieure américaine.
« Les Américains ont envie de passer à autre chose. De plus, il serait très mal vu que l'un des deux candidats instrumentalise cet événement », ajoute Thomas Snégaroff, historien et coauteur de Les Etats-Unis pour les nuls (Ed. Générales First). Romney aura d'autant moins de mal à se faire discret qu'il n'a aucun bilan à défendre en la matière – contrairement à Obama, qui a donné l'ordre de tuer Ben Laden – et qu'il n'incarne pas le cow-boy viril qu'affectionne tant la base républicaine. « Romney n'est pas un vétéran, rappelle Snégaroff. C'est terrible pour lui, parce que ses électeurs attendent un mec qui en ait. Lui est trop chic, trop riche, trop côte est. Il n'a pas le côté ‘‘chef de guerre‘‘. Obama, lui, l'a conquis grâce à la capture de Ben Laden. » Le 11e anniversaire du 11 Septembre devrait ainsi bénéficier au président-candidat. Et renvoyer à Romney son image de simple candidat sans trophée militaire.

Faustine Vincent
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr