VIDEO. Cinq objets indispensables pour se faciliter la plage

Pratique Du drap de plage qui résiste au vent au parasol de la taille d'une enveloppe, «20 Minutes» a sélectionné cinq objets qui simplifient les vacances à la mer...

Anne Demoulin

— 

La plage Baia do Sancho, Fernando de Noronha, au Brésil.

La plage Baia do Sancho, Fernando de Noronha, au Brésil. — PITAMITZ/SIPA

Joindre l’accessoire utile à l’agréable. Pour se la couler douce à la plage, 20 Minutes a sélectionné pour vous cinq objet qui vont vous faciliter la plage.

Un parasol de la taille d’une enveloppe

Une alternative pratique aux parasols, lourds et encombrants. Miasun est une voile. Pliée, elle prend la forme d’une enveloppe et ne pèse qu’1,2 kg. Dépliée, elle forme une sorte de tente, capable de protéger 2 adultes et 2 enfants des méfaits du soleil. Imaginée, protoypée et fabriquée en France par deux jeunes femmes de 24 ans, Miasun se glisse dans un sac de plage ou son bagage cabine. (http://miasun.fr, 89,90 euros)

​Une serviette de plage en chaise longue

L heure de l'aperitif !#origama #bretagne#summeriscoming

A post shared by ORIGAMA (@origamafrance) on

Fini les chaises pliantes ! La Sun Seat Origama est une serviette de plage, de deux sticks en bois qui, une fois déployés et enfoncés dans le sable, vous permettent d’être installés comme sur une chaise longue. Pratique et légère, l’Origama pèse 980 g et se porte en bandoulière : la serviette s’enroule autour des 2 sticks et est maintenue par un système de velcro à une anse amovible et interchangeable. L’Origama a été créée par deux surfeurs, lauréats de la version portugaise du programme Shark Tank en 2015. Fabriquée entièrement au Portugal, la serviette a des dimensions généreuses (185 cm x 85 cm), se décline en 8 coloris et 10 imprimés et s’achète avec différentes options (coussins, pochette, etc.). (www.origama.fr, 59,50 euros)

Le clic-clac des plages

L’objet de l’été qui s’affiche partout a été conçu dans le Nord. Conçu par Innov’axe, société lancée en 2004 à Roubaix et installée Neuville-en-Ferrain dans le Nord (59), le clic-clac des plages est un transat pliable, facile à transporter, avec un dossier qui peut se mettre dans cinq positions. Un objet commercialisé depuis quelques années, mais qui est resté méconnu… Jusqu’à ce que les créateurs de l’entreprise lancent une campagne télévisuelle… Résultat : le clic-clac des plages est partout : e-commerce, grande distribution, magasins spécialisés. Il paraît que dans le Sud, il occupe des rayons entiers. Belle performance pour un Ch’ti !

Un sac de plage étanche

#feelfreegear #feelfreegearfrance #drytank #maldives🇲🇻 #sacetanche #plagedeserte #seulaumonde www.feelfree.fr

A post shared by Feelfree Gear France (@feelfreegearfrance) on

A l’origine conceptrice et fabricante de kayaks, la marque néo-zélandaise Feelfree Gear propose douze modèles de sacs étanches. Des tubes, des sacs à dos, des sacs en bandoulière, de différentes couleurs et contenances, capables de protéger tous les effets personnels de l’eau, de la boue, du sable, de la neige ou encore de la poussière. Idéal pour tous les loisirs aquatiques ! (De 29 à 109 euros selon les modèles, www.feelfree.fr)

Un drap de plage qui résiste au vent

Qui n’a jamais galéré sur la plage avec sa serviette à cause du vent ? Ôbaba, c’est un kit comprenant un sac blanc en tissu, un drap de plage et 4 petits piquets. Ce kit ne pèse que 390 g ! Les 4 petits piquets de 16 cm (8 g chaque !) se positionnent dans 4 œillets renforcés, positionnés à chaque extrémité du drap en coton. Ils garantissent le maintien du drap de plage aussi bien dans le sable que dans l’herbe. Ôbaba est aussi un produit made in France, né dans la région lilloise et fabriqué dans les Vosges et en région lyonnaise. Le drap se décline en plusieurs couleurs et trois tailles - le modèle SOLO mesure 2,1 m2, la version XXL de 3,5 m2 ainsi qu’un grand modèle XXL + 5 m2. (https ://www.obabaparis.com/fr, de 39,90 à 59,90 euros) De quoi s’assurer un farniente bien tranquille cet été !