VIDEO. Jackie Kennedy, Melania Trump, Brigitte Macron... Pourquoi des robes bleues?

FASHION POLICE Après Melania Trump, Brigitte Macron nous fait-elle une Jackie Kennedy avec sa robe bleue lors de l’investiture de son mari ?….

V. J.

— 

Brigitte Macron à l'Elysée le dimanche 14 mai 2017

Brigitte Macron à l'Elysée le dimanche 14 mai 2017 — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

La journée d’investiture d’Emmanuel Macron, dimanche, n’a pas manqué d’alimenter la machine médiatique, ès analyses politiques, les commentaires en tous genres. Mais restait une question : pourquoi bleu ? Pourquoi la robe de Brigitte Macron était-elle bleue ? Comme l’a rappelé la porte-parole d’En marche !, Laurence Haim, la robe, avec veste à double boutonnage, était dessinée spécialement par le créateur Nicolas Ghesquiere de la maison Vuitton et il s’agissait d’un prêt. OK, mais le bleu, le même bleu que Melania Trump lors de l’investiture de Donald Trump en janvier dernier et que Jackie Kennedy sur ses clichés les plus célèbres, c’est un hasard ?

>> Passation de pouvoirs: Emmanuel Macron, Jour 1 de sa présidence

« Le bleu dégradé est tout simplement la couleur à la mode »

« Les robes, les costumes, le style général sont importants dans ces moments, commente Frédéric Godart, sociologue et auteur de Penser la mode (Ed. du Regard). Mais il ne faut pas surinterpréter. Le bleu dégradé est tout simplement la couleur à la mode. Regardez chez les stylistes et dans les magasins, il est partout depuis un an, avec également le grenadine. Si cela avait été le rose, elle aurait porté du rose. Bien sûr, c’est tentant d’analyser, certains auraient peut-être voulu y voir le bleu royal, mais non. » Bon, ça, c’est clair (bleu clair).

>> A lire aussi : Le running gag sur l’âge de Brigitte Macron devient vraiment lourd

La mode est un vrai moyen de s’affirmer pour une première dame

En revanche, le choix de la marque est plus significatif. « Louis Vuitton est une marque française, détaille le sociologie, propriété de LVMH, plus grosse capitalisation de la Bourse de Paris devant Total. Rien n’est laissé au hasard. » Ni le choix de la DS7 pour nouvelle voiture présidentielle, ni le costume de Macron à 450 € (contre les deux costumes à 13 000 € de Fillon). « La mode est un vrai moyen de s’affirmer pour une première dame ou une First Lady, ajoute Frédéric Godart. Ancien mannequin, Melania Trump l’a bien compris. A l’instar de Marie-Antoinette, elle a peu de pouvoir et s’en sert donc pour se mettre en avant. » A priori, Brigitte Macron devrait préférer la comparaison à Jackie Kennedy faite par les twittos – et qui fait de Macron un nouveau JFK – que celle à Marie-Antoinette… qui fut guillotinée.