Tatouage: Plus d’un Français sur dix a déjà franchi le pas

SOCIETE La proportion des personnes de plus de 18 ans possédant un tatouage est passée de 10% en 2010 à 14% aujourd'hui…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un tatouage.

Illustration d'un tatouage. — South Bedfordshire News/REX/SIPA

Sept millions. C’est le nombre de personnes tatouées en France. En outre, deux millions ont franchi le pas depuis 2010, selon un sondage Ifop publié ce mardi par le Syndicat national des artistes tatoueurs (Snat) et relayé par Le Parisien. La proportion des personnes de plus de 18 ans possédant un tatouage est ainsi passée de 10 % en 2010, date de la dernière enquête, à 14 % désormais.

« Tout le monde veut son tattoo, sans plus aucune distinction d’âge, de niveau social ou de sexe. Le tatouage n’est plus transgressif. Certains le font par amour, d’autres par haine, par mode, par bêtise ou par intelligence », explique le président du Snat.

Les femmes plus que les hommes

Et aujourd’hui, les femmes qui sont majoritaires, avec 16 % d’entre elles tatouées, contre 10 % chez les hommes. Elles sont même 61 % à considérer le tatouage comme un art, ce qui est le cas pour à peine moins d’un homme sur deux.

Le boom du tatouage ne concerne pas que les tatoués, mais aussi les tatoueurs, puisque l’on dénombre aujourd’hui plus de 1.500 boutiques en France métropolitaine, dont des centaines à Paris. A titre de comparaison, la capitale comptait à peine plus d’une quinzaine de boutiques dans les années 1980.

>> A lire aussi : Bientôt un tatouage éphémère qui ne dure qu'un an?

« Le métier attire énormément de jeunes qui pensent pouvoir faire rapidement de l’argent sitôt qu’ils savent un peu dessiner, estime Adrien Boettger, tatoueur dans le 17e arrondissement de Paris. La réalité est bien plus difficile. »

Mots-clés :