Le crochet n'est plus réservé à mémé !
Le crochet n'est plus réservé à mémé ! - Jesse Wild / Future Pub/REX/SIPA

Désuet et démodé, le crochet ? Que neni ! Le crochet n’est plus la chasse gardée de mémé. Depuis quelques saisons, se faire un bonnet en pratiquant l’art ancestral de la maille en l’air est aussi hype que le hipster qui le portera. Pourquoi et comment sortir sa pelote du placard ?

Le crochet a le mojo

Le crochet s’affiche en bikini sur Elsa Hosk en couv du catalogue Swim 2016 de Victoria’s Secret.

Il s’incruste en mode vintage seventies dans les défilés Tommy Hilfiger, Miu-Miu, ou encore Gucci.

Pourquoi tant de mojo ? « Le crochet permet de travailler des matières plus fines que le tricot, comme le mérinos ou le coton. Il permet plus de précision », explique Ignacio Marin, responsable développement international chez We Are Knitters, qui commercialise des kits pour faire du crochet.

Photo: un kit We Are Knitters

Le crochet se la joue porn-food sur le compte Instagram de l’artiste Phil Ferguson.

 

Une photo publiée par Phil Ferguson (@chiliphilly) le 29 Déc. 2015 à 17h01 PST

En mode kawaï, les doudous en crochet de la jeune créatrice Ketty Sean sillonnent le monde, d’expositions (Artoyz, Nuit Blanche en Mayenne) en boutiques (Harvey Nichols, Publicis) en passant par des collaborations exclusives (Monoprix).

 

Une photo publiée par Ketty Sean (@kettysean) le 9 Déc. 2015 à 4h05 PST

Le crochet, c’est compter

Le crochet s’invite aussi à la 16e édition du salon Who’s Next jusqu’au 25 janvier. Tandis que les artistes Ketty Sean et Phil Ferguson y présenteront une expo, tout en crochet, baptisée « Chouettediner », sept marques proposeront des pièces exclusives en crochet. Des pièces en expovente jusqu’au 17 février à la Galerie Joyce du Palais Royal.

Les plus téméraires pourront essayer de monter des mailles. Même pas peur ! « Il suffit d’avoir tricoté une pièce pour se mettre au crochet », rassure Arthur Mathieu, responsable marketing France chez We Are Knitters. Côté matos, une pelote et une aiguille à crocheter suffisent. Pour les détails, moults tutos sur YouTube et consorts, permettent d'apprendre les techniques de base.

Ah, et il faut savoir compter ! « Pour un tricot, on peut compter les mailles sur une des deux aiguilles, pour le crochet, il faut être à l’aise avec le comptage de maille », précise Arthur Mathieu.

A vous d’exhiber vos créations – snoods, bonnets, pompons, layette et autres chaussettes à smartphone – sur Pinterest ou Instagram. Et d’affirmer, il n’y a que la maille qui m’aille !

>> Crochet : vos tutos d'écharpes et snoods en vedette dans «20 Minutes»

20 Minutes vous propose de publier sur son site les tutoriels de vos créations, pour cela, prenez contact avec contribution@20minutes.fr.

Mots-clés :