Pourquoi sommes-nous dingues des calendriers de l'Avent?

TENDANCE – Ce produit iconique de Noël s’adresse désormais aux petits, mais aussi aux grands, la tradition devient culottée...

Anne Demoulin

— 

Paris, le  28 novembre 2013. Calendriers de l'avent 2013

Paris, le  28 novembre 2013. Calendriers de l'avent 2013 — V. Wartner / 20 Minutes

Le compte à rebours va commencer dimanche. Le calendrier de l'Avent est une tradition d’origine germanique initialement destinée à faire patienter les enfants jusqu'à Noël. Le premier sous la forme d'une planche cartonnée avec 24 fenêtres prédécoupées est commercialisé en 1920. Il faut attendre 1958 pour qu’apparaissent les chocolats. Plus tendance que jamais, il s’adresse désormais aux petits et grands. Décryptage.

«Du coté des traditionnels calendriers en chocolat,  ce sont avec ceux à l’effigie des héros des enfants qui rencontrent le plus grand succès, comme celui à l’effigie de “Cars” ou de “Star Wars”», souligne Franck Mathais, le directeur exécutif des ventes à La Grande Récrée.

«Depuis cinq, les ventes de calendrier de l’Avent ont augmenté de 30% chez nous», se réjouit Franck Mathais. Il faut dire que ce dernier peut dorénavant contenir avec des jouets. «Playmobil a lancé le premier calendrier de l’Avent avec des jouets. Lego et les marques de petites voitures comme Majorettes ont suivi», rappelle-t-il.

Chez Lego, les ventes de ce produit de Noël, désormais iconique, ont triplé depuis 2010. Il se décline autour des animauxa de la forêt, des Lego Friends ou encore de la saga «Star Wars», plus beau succès de la marque

«Les enfants passent commande de leur calendrier de l’Avent, ils savent exactement celui qu’ils veulent», remarque Franck Mathais. Il qualifie l’objet «d’outil de publicité incroyable pour les marques qui répondent ainsi à une appétence de l’enfant». La commande au Père Noël correspondra souvent à la marque choisie pour le calendrier.

«Une tradition culottée»

Le calendrier de l’Avent n’est cependant pas réservé aux enfants et aux gourmands. La marque de sous-vêtements Undiz a décidé de décliner son principe pour animer ses points de vente en décembre: «Cela nous a paru être une tradition culottée», plaisante de la directeur général de la marque Sébastien Bismuth. 

La marque Undiz propose ainsi chaque jour «une culotte exceptionnelle en série limitée selon un thème précis». Le 6 décembre, on enfile culotte ardoise où l’on peut écrire des messages et le 24 décembre, on découvre sa culotte dans un cracker.

Pourquoi ce choix? «Le calendrier de l’Avent est bercé par nos souvenirs d’enfance», estime Sébastien Bismuth.  La marque cosmétique Benefit lance Countwown to love (80€, en exclusivité chez Sephora).  Chaque jour, le plaisir de découvrir un des produits emblématiques de la marque.

Laure Dufourg, fondatrice du site OrganiZen, a imaginé quant à elle un calendrier de l’Avent pour préparer Noël en toute quiétude. Chaque jour, vous découvrirez la tâche à accomplir pour être fin prêt pour le réveillon. Parce que quand on est grand, c’est aussi ça Noël.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.