RMC, bientôt une chaîne télé

3 contributions
Publié le 29 janvier 2014.

RADIO – La conférence de rentrée de RMC a aussi été l’occasion de parler de la future chaîne de télévision RMC Découverte…

Après la conférence de rentrée de BFM TV, sa chaîne de télé, mardi, Alain Weill patron de Next Radio TV, animait mercredi midi celle de sa chaîne radio, RMC. Soit il avait décidé de passer outre les reproches sur sa vantardise. Soit Alain Weill n’avait pas, mercredi midi, lu les articles consacrés à sa prestation de la veille. Après avoir parlé de «consécration» pour BFM TV, Alain Weill a évoqué un «RMC qui rime avec succès». «C’est la 11e rentrée pour notre groupe Next Radio TV, toutes les autres radios ont une audience plus basse qu’il y a onze ans, toutes sauf nous», a-t-il insisté. Avant de laisser Frank Lanoux, DG de RMC, décortiquer, les raisons de cette réussite.

De plus en plus d’hommes du Nord

Historiquement «radio du Sud» puisque RMC signifie Radio Monte Carlo, le média a «désormais 52% d’auditeurs au sud, et 48% au nord, c’est un séisme», clame Lanoux. Autres chiffres probants, selon lui, «67% de nos auditeurs n’écoutent jamais Europe 1, et 56% n’écoutent jamais RTL. C’est important car historiquement nos auditeurs venaient d’autres radios, cela veut dire qu’ils ont basculé, c’est un retournement de l’histoire».

Nouveaux projets

Forte de ces chiffres, RMC ne modifie guère sa grille. Une nouveauté tout de même :  «Les Grandes Gueules du Sport» présentées les samedi et dimanche de 10h à 13h par Serge Simon et Gilbert Brisbois. Mais pour la vraie nouveauté de la rentrée, il faudra attendre le 12 décembre, date de lancement de la chaîne de télévision RMC Découverte. Une des six nouvelles antennes gratuites qui sera disponible sur le canal 24. A sa tête, Guénaelle Torly, une ancienne de la chaîne Voyage. En termes de contenu, Frank Lanoux parle d’une «chaîne qui ne peut être vécue comme un magnétoscope, nos programmes seront incarnés par des personnalités.» Pour l’antenne RMC, la chaîne RMC découverte offre «un sentiment de confort et de pérennité, c’est un élément patrimonial pour la marque», conclut Lanoux.

Alice Coffin

Une radio d’hommes

 Sur la brochure de programmes de RMC,  Brigitte Lahaie, seule animatrice de l’antenne, est entourée par huit hommes. L’asymétrie vaut aussi pour l’auditoire. 75% d’hommes écoutent la radio. Les explications de la Frank Lanoux, le DG de RMC? «Il y a la forte présence du sport, mais il y a aussi notre manière de faire de l’info, qui est celle du talk. Or  les hommes aiment cela, car ils adorent qu’on dissèque l’information. Les femmes, elles, écoutent l’info puis s’occupent de leur famille, de leurs enfants; elles passent à autre chose.» Pas sûr que cette analyse ou les exhortations entendues l’an dernier dans le «Moscato Show» à «aller sortir le chichi devant la femme de ménage» contribuent à inverser la tendance virile de RMC.

Mots-clés
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr