« Je ne devrais pas être en vie ».
« Je ne devrais pas être en vie ». - ITV GLOBAL ENTERTAINMENT

Alice Coffin

Se plonger dans les programmes d'été des chaînes télé, c'est découvrir qu'il existe un « Mois des requins » chez Discovery Channel. Pas juste en 2012, non, puisque la chaîne précise consacrer « comme chaque année le mois d'août aux secrets de ces prédateurs redoutables ». Outre cette petite marotte de Discovery Channel, d'autres grilles attestent que les écrans télé sont tout sauf calmes en juillet-août, et qu'été rime aussi avec intensité. Sur France Télévisions, on mise d'abord sur le sport et les Jeux olympiques à travers différentes disciplines. Celle qui fait particulièrement vibrer l'Audimat, en ce moment, c'est le football féminin, également à l'antenne sur Direct 8, par exemple le 19 juillet pour un match contre les championnes du monde japonaises. Sur France 5, on aime se faire peur, non pas avec le sport mais avec la série documentaire « Je ne devrais pas être en vie » et des spéciales titrées « En territoire grizzli » ou « Seule face aux loups ». Sports et documentaires ne seront pas les seuls pourvoyeurs d'électrochocs. Il faut aussi compter sur les spectacles vivants sur Arte, qui, chaque dimanche soir, monte les décibels pour des concerts Summer of Rebels. Ils feront résonner, entre autres, les maudits du club des 27 ans Amy Winehouse et Jim Morrison (morts à 27 ans, donc). Pour les frissons, TF1 et Canal+ misent davantage sur les séries, avec « Romanzo Criminale » ou « Criminale Justice » sur Canal+ et « Fringe », un remake de « X-Files » signé J.J. Abrams, le créateur de « Lost », sur TF1.

Dechavanne et Boyer
Pour celles et ceux qui souhaitent plus de calme, la télé sait aussi ronronner l'été. En diffusant des best of comme celui de « Coucou c'est nous ! », auquel TF1 dédie trois samedis soirs ou en surfant sur de vieux concepts qui verront Laurent Boyer jouer la complicité avec les célébrités, non pas dans « Frequenstar » sur M6, mais dans « Emmenez-moi » sur France 3. Il paraît que c'est moins pénible au soleil.