Avec Eluga, on peut même téléphoner sous la douche.
Avec Eluga, on peut même téléphoner sous la douche. - Panasonic

Christophe Séfrin

Il n'a pas peur de se mouiller ! Eluga – c'est son nom – est le premier smartphone que l'on peut immerger. Après les Motorola Defy et Sony Xperia Active qui résistaient aux chocs et aux projections d'eau, voilà un appareil avec lequel on peut carrément se baigner. La petite histoire dit qu'Eluga serait né de l'imagination d'ingénieurs japonais désireux de téléphoner sous leur douche…

Piètre autonomie
Extérieurement, ce smartphone Android joue la carte de la sobriété. L'appareil arbore un design aux angles acérés, dont la rigueur est adoucie par une coque légèrement bombée. Avec moins de 8 mm d'épaisseur, l'ensemble dégage une belle harmonie, le noir lui allant plutôt bien. Animé par un processeur double cœur (1 GHz), Eluga, avec son écran de 4,3'', s'avère assez réactif. Bien vu, il est NFC, prêt pour les nombreuses applications sans contact qui débouleront dans les prochains mois. Mais point noir : au bout d'une semaine, selon nos essais, Eluga n'offre qu'une piètre autonomie, dépassant rarement les cinq heures. Résultat, on ne peut se dispenser de son chargeur en déplacement… Autre bémol : alors qu'il prend de belles photos en 8 mégapixels (mention spéciale aux photos macro, excellentes !), Eluga est dépourvu de flash. De même, sa mémoire (8 Go) n'est pas extensible… Du coup, le beau design et les capacités de plongeur olympique avec une immersion possible à moins de 1 m durant 30 minutes (norme IP57) du smartphone font un peu gadget. A 359 € hors abonnement (le prix d'un Sony Xperia Arc), Eluga aura du mal à convaincre autrement que par sa résistance physique. Qui peut le plus…