L'humoriste Nicolas Canteloup à la télévision en 2009.
L'humoriste Nicolas Canteloup à la télévision en 2009. - BENAROCH/SIPA

A.L

La pastille humoristique que Nicolas Canteloup présentait cette année avec Nikos Aliagas à 20h40 n’était pourtant prévue que pour une saison. Mais l’humoriste a confirmé aujourd’hui dans les colonnes du Parisien qu’il serait bien de retour sur TF1 à la rentrée.

La pastille a en effet séduit les téléspectateurs, qui étaient 7,1 millions en moyenne entre le 10 octobre et le 18 mai, pour un score moyen de 26% de part d’audience. De quoi encourager TF1 à poursuivre la collaboration, mais qu’en est-il du côté de l’humoriste? «Au début, on était un peu laborieux car on découvrait la télé (…) Et puis, portés par les bonnes audiences, on a peu à peu appris à faire de la télévision (…) Quand l’émission s’est arrêtée, on a regretté de se séparer, d’autant qu’on a toujours été très libres : on n’a jamais eu la moindre indication ou la moindre remontrance de la part de la chaîne. La seule consigne était de ne pas rouler pour un candidat» répond Canteloup au Parisien.

Si la formule devrait peu évoluer (Nikos sera toujours présent), l’équipe d’auteurs s’est étoffée avec des «auteurs des Gérard», les cérémonies satiriques.

Quant à ses autres projets, l’humoriste poursuit son spectacle «Nicolas Canteloup n’arrête jamais» à l’automne et «ne sait pas encore» s’il poursuivra sa «Revue de presque» sur Europe 1 à la rentrée.

>> La prolongation pour un an de «Après le 20h, c'est Canteloup», une bonne nouvelle? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.