Page d'accueil du webdocu «B4, fenêtres sur tour».
Page d'accueil du webdocu «B4, fenêtres sur tour». - 20 MINUTES

A. K.

Tranches de vie dans les étages. Après «Brèves de trottoir», récompensé d’un webby awards aux Etats-Unis, France 3 Paris quitte le sol pour s’élever dans les tours. «B4 , fenêtres sur tour» est le nom de son nouveau webdocumentaire, (dont 20 Minutes est partenaire), coproduit avec France Télévisions et Mosaïque films. «En l’écrivant, je pensais au roman ‘La vie mode d’emploi’ de Georges Perec, mais au lieu d’un immeuble parisien, l’idée était de raconter la vie dans un habitat collectif de banlieue. La façade d’un immeuble est une entrée idéale pour raconter des tranches de vie», raconte le réalisateur Jean-Christophe Ribot.

>> Pour voir le webdocumentaire, c'est par ici.

En cliquant sur une fenêtre on lance des courts films de quelques minutes «des petits haïkus cinématographiques». Ribot revendique un travail «poétique» pour raconter ce pêle-mêle de vie en milieu urbain où l’on parle déménagement, vue sur la ville, rapport à la télévision. Le tout en 12 étages, 12 personnages, mais une unité de lieu …  fictive. La tour B4 n’existe pas et les témoins du documentaire viennent de villes différentes: Saint-Denis, Sarcelles, Clichy-La-Garennes...

Seul impératif pour le réalisateur: ne choisir que des habitants vivants dans des grands ensembles. «J’ai été élevé dans cet univers, je voulais en restituer l’atmosphère : les gamins qui jouent, leurs voix qui résonnent dans les cours...». Et des histoires qui montent jusqu’aux fenêtres.