Google et les éditeurs français font la paix

0 contributions
Publié le 12 juin 2012.

Cela faisait six ans qu'ils étaient en froid. Le groupe américain Google a annoncé lundi avoir conclu avec les éditeurs et auteurs français des accords qui mettent un terme aux poursuites judiciaires qu'ils avaient engagées en 2006. Dans le cadre de son programme « Google Books » lancé en 2004, le leader mondial de la recherche sur Internet avait en effet mis hors de lui le monde de l'édition, en numérisant des milliers de livres français sans demander l'autorisation de leurs éditeurs ou de leurs auteurs, les conduisant à l'attaquer en justice pour violation du droit d'auteur.
« Un accord-cadre conclu avec le Syndicat national de l'édition porte sur la numérisation des œuvres indisponibles », indiquent les deux parties dans un communiqué commun. Hachette Livre, premier éditeur français et filiale du groupe Lagardère, avait déjà signé en 2010 un protocole d'accord avec Google pour la numérisation de quelques dizaines de milliers de livres épuisés.
L'autre accord annoncé lundi a été signé avec la Société des gens de lettres (SGDL), qui représente 6 000 auteurs français ou francophones publiés aux termes d'un contrat d'édition ou de diffusion. Il doit permettre d'« encourager les initiatives pour la diffusion du livre numérique et la diversité de la création dans le respect du droit d'auteur », en particulier à travers « le soutien financier de Google au développement du fichier SGDL des auteurs de l'écrit et de leurs ayants droit. »J. M (avec Reuters)

Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr