Audrey Pulvar à la soirée GQ pour l'élection des «Hommes de l'Année»  au Ritz à Paris, le 18 janvier 2012.
Audrey Pulvar à la soirée GQ pour l'élection des «Hommes de l'Année» au Ritz à Paris, le 18 janvier 2012. - BENAROCH/SIPA

A.L

La journaliste chroniqueuse et compagne du ministre Arnaud Montebourg est vraisemblablement sur le départ. Son message ce lundi sur le site de micro-blogging laisse peu de doute:

Le départ d’Audrey Pulvar n’est pas une surprise. Puremedias annonçait vendredi que la journaliste cesserait sa collaboration à Laurent Ruquier et son émission dès la fin de la saison. «Vendredi dernier, selon nos informations, Rémy Pflimlin [le PDG de France Télévisions, NDLR] a confirmé à la principale intéressée qu'elle ne pourra pas participer à un programme abordant de près ou de loin la politique, rendant sa participation à “On n'est pas couché” impossible la saison prochaine», expliquait alors le site. «Effectivement, c’est ce vers quoi on se dirige, même si j’aurais préféré pouvoir garder Audrey» avait confirmé Laurent Ruquier au Parisien.

France Inter puis France 2

Depuis la nomination au gouvernement de son compagnon Arnaud Montebourg, Audrey Pulvar a renoncé peu à peu à ses différentes fonctions. La journaliste a d’abord abandonné le «6/7» de France Inter, puis été écartée des interviews politiques d’«On n’est pas couché» sur France 2 pendant les élections législatives. A la saison prochaine, elle pourrait présenter la prochaine émission culturelle de France 2.

L’exercice du métier de journaliste est-il incompatible avec le fait de partager sa vie avec un membre du gouvernement? La question se pose aussi pour d’autres journalistes: Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande, Valérie de Senneville, la femme de Michel Sapin, et Nathalie Bensahel, en couple avec Vincent Peillon.

>> Que pensez-vous du départ d’Audrey Pulvar? Vous semble-t-il indispensable pour éviter tout conflit d’intérêts? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.