Charles Biétry.
Charles Biétry. - J. NAEGELEN / REUTERS

Attendu par certains téléspectateurs, redouté par certains acteurs, BeIN sport, la chaîne sportive d'Al-Jazira commencera à émettre le 1er juin. Une deuxième chaîne incluse dans l'offre sera disponible en juillet. L'offre coûtera plus ou moins 11 € par mois selon les fournisseurs (Bouygues, Free, Alice, Orange et tous les autres diffuseront la chaîne). Au programme, beaucoup de foot. Charles Biétry a égréné les compétitions à coups de 100 % : 100 % de la Ligue 1, 100 % de la Ligue des champions, de la Ligue Europa, de la Liga, de l'Euro 2012. Mais aussi du basket ; du rugby, 100 %, encore, de la Ligue Celtique. « Au-delà de cette offre, on veut surtout privilégier une nouvelle approche, précise Biétry. Une approche sociale. Par exemple, on a choisi de diffuser le championnat de France de handball féminin, certes parce que le niveau technique y est excellent, mais aussi parce qu'il fournit de très belles histoires. » Le tout sera encadré par une équipe de 56 journalistes – à la « moyenne d'âge inférieure à 30 ans si je m'exclus »,rigole Biétry – dont Alexandre Ruiz, François Pécheux ou Mary Patrux. Parmi les consultants, Robert Pires, « mais aussi beaucoup de débutants, choisis parce que je leur fais confiance et qu'ils vont apporter quelque chose de nouveau ». Si le président, Nasser al-Khelaïfi n'a pas souhaité donner de chiffres concernant les moyens de la chaîne, les équipes de Bein Sport ont tenu à rassurer. « On ne veut priver personne de sport, insiste Biétry. On ne fait de propositions d'exclusivité que si aucune chaîne n'est intéressée. »
Alice Coffiin