Grève à l'AFP: Un nouveau vice-président élu, des discussions envisagées

MEDIAS L'Agence France Presse était en grève ce jeudi...

C.P.

— 

Emmanuel Hoog, PDG de l'AFP dans son bureau place de la Bourse, à Paris, le 14 mars 2011

Emmanuel Hoog, PDG de l'AFP dans son bureau place de la Bourse, à Paris, le 14 mars 2011 — SIMON ISABELLE/SIPA

En plein climat de grève et d’opposition entre direction et salariés, l’AFP vient d’élire ce jeudi, lors d’un conseil d’administration, un nouveau vice-président: Jean-Pierre Caillard, PDG de La Montagne. Ce dernier a exprimé son soutien à toute l’agence (personnel et direction) et le personnel en a profité pour rappeler la motion de défiance votée à l’encontre du PDG, Emmanuel Hoog.

La Commission européenne est actuellement en train d’instruire la plainte de l’agence allemande DAPD sur l’argent que recevrait selon elle l’AFP de la part de l’Etat français, et créerait une concurrence déloyale. L’ensemble des administrateurs ont voté à l’unanimité (moins une abstention) la déclaration suivante: «Le conseil d’administration (…) soucieux de garantir le développement et l’indépendance de l’AFP, souhaite, au regard des questions posées par la Commission européenne sur son financement, que soient engagées dans les meilleurs délais toutes les démarches visant à la sécurisation de ses ressources publiques dans le cadre de ses missions d’intérêt général.»

Selon un communiqué de l’AFP, la direction de l’agence étudie dans quelle mesure la voie réglementaire peut offrir une solution alternative stable et durable au regard du droit communautaire et du droit français. Si la voie règlementaire, sans doute plus fragile, est néanmoins jugée possible, la réforme législative de la gouvernance se posera naturellement dans des termes différents», explique le communiqué. Les employés de l’AFP demandent le retrait de la proposition de loi relative à la gouvernance de l'Agence France Presse, déposée le 17 mai par le sénateur Jacques Legendre (UMP).

Emmanuel Hoog a précisé que ces questions feront l’objet de discussions en interne dans le cadre d’un dispositif de concertation que la direction mettra en place avec les acteurs sociaux, à partir du 28 septembre prochain.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.