«Paroles de Français» sur TF1 : Nicolas Sarkozy en terrain connu

MEDIAS – Le chef de l'Etat doit s’exprimer jeudi soir sur la chaîne, à partir de 20h35...

Sandrine Cochard

— 

SIPA

Pour sa deuxième confrontation face aux «Français ordinaires» de TF1, jeudi soir à partir de 20h35, Nicolas Sarkozy ne devrait pas être trop bousculé. Selon Le Monde, le délicat thème de la Tunisie ne sera pas à l’ordre du jour, le présentateur de l’émission «Paroles de français» le jugeant «hors-cadre».

Thèmes oubliés

«La rédaction a identifié les thèmes qui semblaient être les principales préoccupations des français. L’emploi, le pouvoir d’achat et santé sont, entre autres, particulièrement remontés», argue-t-on chez TF1 où l’on précise que les thèmes ont été choisis en fonction du ressenti sur le terrain.

Exit, donc, les questions internationales malgré une actualité marquée ces derniers jours par la polémique visant Michèle Alliot-Marie et ses vacances en Tunisie. Exit également, la grogne des magistrats. La chaîne souligne toutefois que les neuf Français retenus pour poser des questions à Nicolas Sarkozy pourront, s’ils le souhaitent, mettre les pieds dans le plat. «Ils ne sont pas contraints de rester dans leur thème», affirme TF1. Même s’ils ont d’abord été choisis par la chaîne car ils s’étaient exprimés dans des reportages spécifiques, consacrés à l’agriculture, l’enseignement ou encore de l’emploi.

Français choisis par TF1

C’est ainsi que ces neuf Français ont des profils très identifiés et que chacun incarnera un thème précis: «un(e) étudiant(e), pour parler des débouchés et de l’emploi des jeunes ; un paysan pour évoquer l’agriculture (…) ; une institutrice, ce qui permettra d’aborder les effectifs dans l’éducation nationale, au soir d’une journée d’action syndicale ; un médecin de campagne, pour parler ruralité, thème cher à M. Sarkozy», détaille Le Monde, citant Jean-Pierre Pernaut. Mais ce n’est pas tout.

On retrouvera également «une pharmacienne cambriolée à plusieurs reprises, un ex-chômeur qui vient de retrouver un emploi et un homme dont l'épouse est trop faible pour être autonome», selon Europe1.fr qui souligne qu’il s’agit là d’un «panel sur mesure pour Nicolas Sarkozy». «TF1 répond ainsi à une demande de l'Elysée qui a préconisé du concret pour restaurer l'image de Nicolas Sarkozy, poursuit le site. Le président de la République entend profiter de l'émission pour parler de la vie quotidienne et expliquer son action.» Un casting que TF1 a refusé de commenter.

Concernant le dispositif, il sera dans la ligne droite de la précédente émission à laquelle avait participé Nicolas Sarkozy sur TF1, en février 2010 (à retrouver en intégralité ici). Soit un échange avec les neuf Français, complété par des questions posées par Jean-Pierre Pernaut qui devrait notamment puiser dans celles proposées par les internautes de TF1 News. Le tout est prévu pour durer entre 1h30 et 1h45 (la première avait duré près de 2h). A défaut d’arriver en terrain conquis, Nicolas Sarkozy sera donc en terrain connu.