Il n’y avait pas eu de Miss Bretagne élue Miss France depuis 1961. Laury Thilleman contente sa région, en remportant le titre. «Nous sommes une région très chauvine» souligne-t-elle pour expliquer sa fierté de la représenter, sa propre victoire, et les votes qu’elle a reçus.  35% des votants l'ont préférée aux autres candidates.  


Face à un jury présidé par Alain Delon, au Zénith de Caen, la jeune femme de 19 ans a pris la succession de Malika Ménard, miss France 2010. «Je suis ravie», confie sa prédécesseuse à 20minutes.fr. «Je le savais depuis le début. Elle est drôle, pétillante, dynamique. Je suis vraiment contente pour elle».

La jeune Miss France a été préférée à 32 autres candidates. Miss Languedoc, Miss Auvergne, Miss Picardie, et Miss Ile de France, sont ses dauphines.

Laury Thilleman: «Je sens déjà le changement de vie qui arrive»

Mais Laury Thilleman n’était pas si confiante. «Ce titre est inattendu» déclare-t-elle. Elle était pourtant la favorite des Internautes? «Mais je n'ai pas eu d'ordinateur pendant près d'un mois, donc je ne me suis pas du tout rendue compte de cet engouement». 

>> Revivez l'élection en live

Installée entre Alain Delon et Sylvie Tellier, elle commence en revanche à prendre la mesure de son couronnement. «A voir tous ces photographes, tous ces journalistes qui me mitraillent, je sens déjà le changement de vie qui arrive».

Couronnée Miss Bretagne en octobre dernier, Laury Thilleman a un bac ES, un frère et une sœur. Elle espère travailler dans la communication et l’audiovisuel – des disciplines qu’elle devrait avoir l’occasion de voir de plus près pendant cette année. Les qualités qu’elle se trouve? «Naturelle, spontanée, dynamique»… Cette année sera l’occasion de les vérifier.

 

>> Les réactions des perdantes c'est ici...

Mots-clés :