Les lolcats, chats chouchous d'Internet

8 contributions
Publié le 28 mai 2010.

2point0 - A tel point qu'ils sont devenus religion...

«Oh Hai! In teh beginnin Ceiling Cat maded teh skiez An da Urfs». Ce sont les premiers mots de la Bible en langage lolcat. Qui ne les aurait pas reconnus n'est pas mauvais chrétien. Juste pas lolcatophone. Car ces images détournées de chats accompagnées d'une légende formulée dans un anglais approximatif et phonétique qui font un carton sur Internet, ce n'est pas que de la rigolade. A l'instar du site participatif lolcatbible.com , dédié à la traduction de la Bible.

Autant geek que girly

«Il existe tout un univers autour des chats sur Internet, une espèce de lolcato­logie. C'est devenu une science», s'amuse Joel Veitch. Lui a produit sur son site rathergood.com une vidéo intitulée «Internet est fait de chats». Du très iconique Keyboardcat au culte «Every time you masturbate, God kills a kitten», elle reprend en musique les plus connus des lolcats et a déjà été visionnée près de 400.000 fois. Comme la vidéo « Histoire des lolcats », 600.000 visionnages, les parodies félines «cartonnent de manière incroyable sur Internet, depuis les premières apparitions des lolcats en 2005», poursuit Veitch.

Un succès dû au caractère universel des lolcats. «Prenez un chat, mettez-le sur un skate et cela marchera pour tous les publics», note Cédric Tournay, PDG du site de partage de vidéos Dailymotion. «Que tu aies fait un DEA ou que tu sois en CM2, cet humour-là touche, confirme Diane Lisarelli, chargée de la revue de Web des Inrockuptibles. Le lolcat est le truc le plus viral, le plus drôle qui existe sur Internet. C'est à la fois très geek et ça fait aussi penser aux posters que placardent les jeunes filles sur leurs portes de chambre!»

Le Miaou Powa

De fait, Elisabeth Philippe, fondatrice du blog Campagne et petits chats, explique que «c'est l'amour des chats, donc au départ un truc de vieille fille, qui m'a fait découvrir les nouvelles technos. Pour trouver des lolcats, j'utilise un lexique spécifique, je tombe sur des agrégateurs de contenus, je deviens geek!» Autant girlies que geeks, les lolcats consacrent donc le chat, malgré quelques concurrents comme les loutres. «Plaquer de l'humain sur les animaux, ça a toujours fait marrer, note Diane Lisarelli. Mais avant Internet, c'était plutôt les chiens, dans des films comme Beethoven, qui avaient la vedette.» Miaou powa !

Alice Coffin
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr