Vincent Peillon: «Nicolas Sarkozy est un symptôme de l'abaissement national»

EXCLUSIF Premier extrait en vidéo de l'émission de téléréalité politique...

Alice Antheaume

— 

Vincent Peillon dans "Politique à domicile"

Vincent Peillon dans "Politique à domicile" — DR

Il est le premier invité politique à s’y coller. Vincent Peillon inaugure le nouveau programme de téléréalité politique baptisé Politique à domicile, produit par la société Aftermédia et diffusé par la plate-forme de vidéo Dailymotion.

Coïncidence heureuse pour le programme, l’eurodéputé fait l’actualité depuis le week-end dernier, à cause de son clash avec Ségolène Royal. Dans l’extrait exclusif que diffuse 20minutes.fr, Vincent Peillon balance sec sur le président de la République Nicolas Sarkozy, «symptôme de l’abaissement national». Et sur Eric Besson, ex-socialiste devenu ministre de l’Immigration.


Les intervieweurs? «Des gens ordinaires, qui posent des questions très claires, pas comme les journalistes», détaille Stéphane Thebaut, le présentateur, interrogé par 20minutes.fr. Pour cette édition, un couple de parisiens (l'un travaille dans le monde du théâtre et l'autre est architecte) et leur cousin, professeur. «Le but est d'avoir une discussion avec des mots que tout le monde comprend, pas qu'ils s'envoient des tartes à la crème à la figure», reprend Stéphane Thebaut.
Le concept de «Politique à domicile»?

Filmer une famille qui accueille une personnalité politique, façon rencontre informelle et sans journaliste spécialisé. Sans intermédiaire, donc. Une émission qui, avant Dailymotion, avait intéressé la chaîne parlementaire LCP-AN - laquelle s’est finalement rétractée.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.