Claire Barsacq: «Ce n'est pas le journal télévisé de trop»

13 contributions
Publié le 7 septembre 2009.

MEDIAS - Ce soir, à 19h45 M6 l'ex «petite chaîne qui monte» va tout faire comme les grandes...

Il est né le nouveau JT. Les explications de Claire Barsacq, la présentatrice et de Jérôme Bureau, le directeur de l'information de M6.

Ce soir est lancé le 19h45, premier JT de M6, Vous sentez la pression, là ?
Très franchement je suis un peu dans une bulle depuis un mois; peut-être dans quelques semaines, je réaliserai.

Quelle est votre définition du JT ?
Un rendez-vous pour les gens, le journal du soir en particulier. Dans un contexte de crise économique, avec des répercussions directes sur le travail des gens, il est encore plus crucial. Si les Français avaient jusqu'ici besoin de s'informer, c'est encore plus vrai depuis un an.

Et votre JT, il ressemblera à quoi ?
Il sera assez rubriqué, avec une hiérarchie précise pour donner du rythme. On tient à garder le côté très vif du «6 minutes» qui donnait l’impression de faire le tour de l’actualité. Notre envie est d'en faire un rendez-vous dynamique et pédagogique, avec un ton, naturel, souriant. Le 6 minutes est un super format qui marche très bien mais on ne peut pas recevoir d'invités, il n’y a pas de présence humaine. C’est important d'apporter ce lien.

Vous tenez à l’interactivité ?
Le partenariat avec MSN (média social de Microsoft, NDLR) va dans ce sens. On souhaite avoir des angles très précis. Et le meilleur moyen de répondre aux questions des téléspectateurs, de comprendre ce qu'ils veulent c'est qu'ils posent, qu’ils réagissent. Des moments leur sont entièrement dédiés dans tout le journal.

Parlons un peu de cette grande affaire d’une présentation debout et en jeans…
Cela fait trente ans que je m'habille en jeans, à peu près tous les gens s'habillent en jeans. En fait, on a été assez secrets vis à vis des journalistes, alors quand ils ont appris ça ils s'en sont emparés. Sinon, il y a une dynamique donnée par la station debout. On est plus en tension, la voix et le ton sont différents, on peut se déplacer. Dans la configuration du plateau, ce sera utile.

Quel regard portez-vous sur vos concurrents ?
Il y a de place pour tout le monde. Je les regardais avant, je les regarde encore. Quand M6 s'est créé il y a 22 ans on disait que c'était la chaîne de trop... Là non plus ce n'est pas le journal de trop. Chaque chaîne a le droit d'avoir son journal d'info.

Suivez et commentez le journal en live ce soir sur 20Minutes.fr à partir de 19h45.

Propos recueillis par Alice Coffin
Mots-clés
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr