Dans son numéro de mercredi, ainsi que sur son site et sur les réseaux sociaux, Paris Match a publié des photos d’Abdelkader Merah et de son co-accusé Fettah Malki dans le box, ainsi que la mère de la famille Merah en train de témoigner devant la cour. « Un choix délibéré » de la part du magazine, mais une infraction de la loi, comme n’ont pas manqué de le rappeler journalistes, avocats et l’occasion de la presse judiciaire.

>> Photos d’Abdelkader Merah dans «Paris Match»: «Nous assumons, c’est un choix délibéré»

Le parquet de Paris a ainsi ouvert jeudi une enquête pour la publication de ses photos prises illégalement lors du procès, qui a terme de cinq semaines d’audience, a vu le frère du jihadiste Mohamed Merah être condamné à vingt ans de réclusion criminelle.