VIDEO. «Ceci est une pomme»: CNN répond à Donald Trump qui l'accuse de diffuser des fake news

MEDIAS La chaîne répond dans un spot publicitaire au président américain qui l’accuse régulièrement de diffuser de fausses informations le concernant…

20 Minutes

— 

CNN part en guerre contre les fake news

CNN part en guerre contre les fake news — Twitter / @CNNFrancePR

  • La chaîne CNN a diffusé lundi un spot pour s’attaquer aux fake news.
  • Une manière de répondre à Donald Trump qui accuse la chaîne de diffuser de fausses informations le concernant.

CNN s’attaque aux fake news. Dans une publicité d’une trentaine de secondes, la chaîne d’information en continue répond finement au président américain qui l’accuse régulièrement de diffuser de fausses informations. Mais sans jamais nommer Donald Trump.

La vidéo met en scène une pomme, sur un fond blanc. « Ceci est une pomme. Certaines personnes vont essayer de vous faire croire que c’est une banane. Elles vont peut-être crier "banane, banane, banane", encore et encore. Elles vont peut-être écrire BANANE en lettres majuscules. Vous allez même commencer à croire que c’est une banane. Mais ce n’est pas le cas. C’est une pomme. Les faits avant tout. », explique la voix off.

>> A lire aussi : VIDEO. Sur Twitter, Donald Trump n'a plus de limite et glorifie l'attaque physique contre CNN

« FraudNews »

Il s’agit d’une nouvelle passe d’arme entre la chaîne d’information et Donald Trump qui a surnommé dans plusieurs tweets cette dernière « FraudNews ». Depuis son élection, le président américain s’en prend régulièrement à CNN qu’il accuse de diffuser des fake news le concernant.

Donald Trump avait même tweeté en juillet dernier une vidéo dans laquelle il se bat sur un ring de catch contre un homme, dont le visage est recouvert par le logo CNN…

Les journalistes de chaîne avaient alors répondu au président dans un communiqué.

« C’est franchement écœurant la façon dont la presse peut écrire tout ce qu’elle veut », a-t-il déclaré dernièrement après que la chaîne NBC News a affirmé qu’il a évoqué, lors d’une réunion cet été, une multiplication par dix de l’arsenal nucléaire américain.

>> A lire aussi : Donald Trump menace les chaînes qui diffusent des «fake news» de leur retirer leur licence

Quelques heures plus tôt, il avait évoqué, dans un tweet, la possibilité de « remettre en cause » les autorisations de diffusion de certaines chaînes de télévision, qualifiées de « partisanes ».