Brigitte Bardot: «Cantat, je l’ignore. Il me dégoûte»

CONFIDENCES Le livre « Moi je joue » sera en librairies le 25 octobre…

L.B.

— 

Brigitte Bardot, le 28 décembre 2005 à Nice

Brigitte Bardot, le 28 décembre 2005 à Nice — Valery Hache AFP

Brigitte Bardot revient sur la scène médiatique avec quelques confidences musicales. A l’occasion de la sortie du livre Moi je joue (Ed. Flammarion, en librairies le 25 octobre), elle s’est exprimée dans les colonnes du Journal du dimanche et en a profité pour reparler de sa carrière de chanteuse.

« Il y a forcément un peu de moi dans toutes mes chansons, dit-elle. J’ai beaucoup de facettes différentes mais je ne renoncerai jamais à la passion car c’est elle qui me fait vivre », confie-t-elle avant de démentir les rumeurs sur Mick Jagger, Johnny Hallyday, Jimi Hendrix… « Mais elles sont toutes fausses ! Et c’est tant mieux car aucun de ces hommes ne me plaisait », lance-t-elle.

« Aucune chanson ne peut prendre la place d’Initials BB »

Sur Bertrand Cantat - qui a fait l’objet d’une polémique après que Les Inrocks l’ont choisi pour faire la une du numéro du 11 octobre-, elle répond sans détours. « Lui, je l’ignore. Il me dégoûte. »

Et si on devait lui écrire une chanson aujourd’hui ? Brigitte Bardot ne cache pas sa nostalgie. « Aucune ne peut prendre la place d’Initials BB, écrite par Serge Gainsbourg (1968). Elle me donne toujours les larmes aux yeux. »