Harcèlement sexuel: Des journalistes américaines diffusent une liste des hommes à éviter dans le métier

HARCELEMENT Un document privé avec une liste de noms a été diffusé par des journalistes américaines…

L.B.

— 

Illustration d'une agression sexuelle au travail

Illustration d'une agression sexuelle au travail — MARJA AIRIO/LEHTIKUVA OY/SIPA

Que faire avec « les hommes foireux dans les médias » [shitty media men] ? Un document privé avec une liste de noms a été diffusé par des journalistes américaines, a révélé une journaliste de Buzzfeed le 12 octobre.

>> A lire aussi: Après le scandale Harvey Weinstein, les victimes de harcèlement sexuel témoignent sur Twitter

Les noms [au moins 70] sont accompagnés d’un message d’avertissement : « Ce document est seulement un recueil d’accusations et de rumeurs de mauvaises conduites. Il faut le prendre avec des pincettes. Si vous voyez quelque chose sur un homme qui est votre ami, ne paniquez pas. Les hommes accusés de violence physique sexuelle par plusieurs femmes sont signalés en rouge. »

Du flirt au viol

Les agissements signalés vont du flirt au viol. La journaliste à l’origine de cette liste, qui a été interrogée anonymement par The New Yorker, a expliqué avoir créé la liste à la suite des révélations sur Harvey Weinstein, accusé de viol et d’agressions sexuelles.

>> A lire aussi : Comment réagissent les entreprises face aux comportements de harcèlement sexuel ?

Si Doree Shafrir de Buzzfeed US se félicite d’avoir échappé à ce type de comportements dans sa carrière, elle pointe toutefois un problème avec une liste comme celle-ci. « Les choses se compliquent quand tous ces comportements sont réunis dans un document anonyme avec des accusations non confirmées contre des hommes qui n’ont pas pu y répondre. »