Mozilla part en chasse contre les «fake news»

WEB L’ONG à l’origine du navigateur Firefox a fait savoir mercredi qu’elle comptait agir davantage pour endiguer la diffusion de fausses informations…

20 Minutes avec AFP

— 

Une femme devant une affiche Mozilla Firefox, en 2013, à Barcelone (Espagne).

Une femme devant une affiche Mozilla Firefox, en 2013, à Barcelone (Espagne). — JOSEP LAGO / AFP

Mozilla veut endiguer les « fake news ». L’ONG à l’origine du navigateur Firefox a annoncé mercredi qu’elle compte accentuer ses efforts en ce sens car elle perçoit ce phénomène comme un problème fondamental pour l’avenir d’Internet.

Dans un communiqué, l’organisation à but non lucratif officialise le lancement de la Mozilla Information Trust Initiative (MITI), qu’elle décrit comme « une mobilisation complète pour préserver la crédibilité et la santé d’Internet », et « combattre la pollution de l’information en ligne et les fausses informations », qui « réduisent la transparence et sèment les graines de la discorde, minent la confiance et la participation, et sapent les bénéfices du Web pour tous ».

Des partenariats avec les médias

Ce programme, qui s’appuie sur les initiatives déjà lancées par Mozilla, prendra plusieurs formes. A savoir : des technologies développées en partenariat avec des médias, des ressources éducatives en ligne, des programmes de recherche, le soutien à des conférences et forums…

L’ONG entend nouer de nouveaux partenariats avec des rédactions pour créer des produits, à l’instar du projet Coral - un ensemble de logiciels conçus avec le New York Times et le Washington Post -, qui aident à instaurer une confiance réciproque entre les journalistes, leurs lecteurs et le grand public.

Katharina Borchert, directrice de l’innovation au sein de Mozilla a aussi évoqué « une série de hackathons [des marathons informatiques] en partenariat avec des rédactions aux Etats-Unis et en Allemagne », afin d’inventer « des outils qui pourraient redonner confiance aux utilisateurs dans les informations en ligne ».