«Playboy»: Sept playmates reprennent la pose trente ans plus tard

PRESSE Parce que le « sex appeal » n'a pas d'âge…

Anne Demoulin

— 

Kimberly Conrad Hefner, Playmate de l'année 1989, est toujours aussi sexy en 2017.

Kimberly Conrad Hefner, Playmate de l'année 1989, est toujours aussi sexy en 2017. — Playboy

En février 2016, le magazine Playboy annonçait qu’il supprimait la nudité de ses pages. Revirement de situation en février 2017, sous l’impulsion de Cooper Hefner, le fils de Hugh Hefner, fondateur du titre en 1953. Afin de « renouer avec son identité », Playboy a demandé à sept cover-girls iconiques de recréer 40, 30 ou 20 ans après, les Unes qui les ont rendues célèbres.

7 playmates emblématiques

Kimberly Conrad Hefner, l’ex-femme de Hugh Hefner et playmate de l’année en 1989, a accepté de se prêter au jeu, tout comme Charlotte Kemp, qui avait pris la pose en 1982, Cathy St. George, playmate du mois d’août 1982, Monique St. Pierre, en couverture du mois de novembre en 1978, Lisa Matthews star du numéro d’avril 1990, Candace Collins, qui avait montré ses charmes en décembre 1979 et Renée Tenison, première playmate afro-américaine de l’histoire à la Une de novembre 1989.

Une série réalisée par les photographes Ben Miller et Ryan Lowry pour Playboy qui montre que le sex-appeal n’a pas d’âge. Toutes les photos sont à voir ici.