Rencontre Poutine-Macron: Comment les médias russes ont couvert l'événement

MEDIAS Alors qu’Emmanuel Macron a taxé deux d’entre eux d'« organes d’influence et de propagande », les médias russes sont revenus sur sa rencontre avec Vladimir Poutine…

V. J.

— 

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron en «tolérance mutuelle» le 29 mai 2017 à Versailles

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron en «tolérance mutuelle» le 29 mai 2017 à Versailles — J.E.E/SIPA

Moment clé de la rencontre d’Emmanuel Macron et Vladimir Poutine lundi et de leur conférence de presse commune : le scud envoyé par le président français aux médias russes Sputnik et Russia Today, « des organes d’influence et de propagande ». Pendant la présidentielle, le candidat finalement élu avait été la cible de fake news et « propos infamants » colportés par la presse russe. Par exemple sur sa double vie avec le PDG de Radio France, une rumeur sur laquelle il avait lui-même ironisé lors d’un meeting.

>> Présidentielle: Emmanuel Macron serait-il la cible de médias russes?

L’ambiance n’était donc pas folle au château de Versailles et, comme le rapporte Le Figaro, le quotidien russe Kommersant évoque en une « une atmosphère de tolérance mutuelle ». Collaborateur à Izvestia et Vedomosti, le journaliste Andreï Kolesnikov note que les deux chefs d'Etat se sont uniquement adressés entre eux en utilisant le pronom « il » et n’ont affiché aucun signe de sentiments chaleureux.

>> A lire aussi : Pour Macron, Russia Today et Sputnik ont été «des organes d’influence et de propagande»

Le site d’actualité Meduza et la radio moscovite Echo, deux médias plus libéraux, reviennent, eux, sur les deux prises de position fortes de Macron, contre les fake news donc et contre les persécutions commises envers les homosexuels en Tchétchénie. Le journal de référence et organe du pouvoir Rossiyskaya Gazeta insiste sur le sujet sur lequel la France et la Russie se sont retrouvées : la lutte antiterroriste.