VIDEO. David Pujadas écarté du 20 Heures de France 2: Dans les coulisses d'une éviction surprise

MEDIAS « 20 Minutes » déroule le film d’une matinée agitée au sein de la chaîne publique…

Laure Beaudonnet

— 

David Pujadas, présentateur vedette du 20 Heures de France 2 en 2014

David Pujadas, présentateur vedette du 20 Heures de France 2 en 2014 — IBO/SIPA

A la surprise générale, le présentateur vedette du journal télévisé de France 2 a été remercié par la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte ce mercredi matin. Alors que Michel Field, directeur exécutif de l’information du groupe, avait sabré le champagne pour célébrer les bonnes audiences du JT la semaine dernière, la rédaction s’interroge. 20 Minutes déroule le film d’une matinée agitée au sein de la chaîne publique.

>> A lire aussi : Pourquoi David Pujadas est-il évincé du «20 Heures»?

10h30 - Conférence de rédaction

Comme tous les jours, la conférence de rédaction a lieu à 10h30 pour préparer le journal du soir. « Tous les journalistes ont été convoqués, on ne savait pas pourquoi », explique l’un des reporters de France 2. « Nos rédacteurs en chef nous ont accueillis la mine grave, on s’est demandé s’il y avait un problème avec le gouvernement, si David Pujadas s’en allait ou Delphine Ernotte. On ne savait pas ce qu’il se passait », confie-t-il. Le présentateur du 20 Heures a alors pris la parole pour expliquer qu’il venait d’être convoqué par Delphine Ernotte et qu’il ne serait pas reconduit à la rentrée.

10h45 - Les rumeurs naissent

Delphine Ernotte aurait parlé de « l’équipe du 20 Heures ». Agnès Vahramian, directrice adjointe de la rédaction de France 2 annonce « que toute l’équipe est virée, y compris elle ». Le flou s’installe et la rédaction s’inquiète. « David Pujadas nous a demandé de continuer à faire le journal mais la rédaction a exigé d’avoir des explications », poursuit une autre journaliste de la chaîne.

11h - A la recherche de Delphine Ernotte

Les journalistes sont scandalisés par « ce désaveu ». « Au regard des audiences, on a atteint l’objectif, ça n’a pas de sens », s’insurge la journaliste. L’équipe, qui refuse de préparer le journal de ce mercredi, contraint Alexandre Kara, directeur de la rédaction, à aller chercher Delphine Ernotte et Michel Field. La présidente de France Télévisions propose de s’expliquer à 14h, mais la rédaction, furieuse, exige des réponses « maintenant ».

11h30 - L’heure de la confrontation

Delphine Ernotte et Michel Field descendent enfin. L’incarnation du 20 Heures est en cause. Selon la présidente, David Pujadas a fait quatre élections présidentielles, et il est nécessaire de renouveler l’image du JT. « Il n’y a pas eu de critiques officielles, elle nous a seulement parlé d’image et d’incarnation », poursuit le journaliste qui s’interroge sur le timing de cette décision. David Pujadas devrait rester dans le giron de la chaîne et continuer L’Emission politique. Delphine Ernotte a rassuré les équipes. « Seul David Pujadas est concerné », précise notre source. Avant de confirmer son petit faible pour Anne-Sophie Lapix. « Ce serait en phase de calage. »

11h45 - La bise à Brigitte Macron

Résultat : les journalistes ont attaqué une séance de critiques. « Ce n’est pas la première fois que Michel Field, qu’on ne croise quasiment jamais, s’exprime dans la presse avant de s’adresser à la rédaction. Il l’a déjà fait sur Le Supplément de Canal +, adoptant une attitude assez désinvolte », insiste un journaliste. Le timing ne passe pas. « En pleine période électorale, la concomitance de cette décision avec l’annonce du gouvernement risque de faire perdurer l’idée d’une collusion entre le pouvoir et les médias », s’inquiète-t-il. Une de ses collègues fait un procès en incompétence. « C’est une chef d’entreprise dont la mission est de réduire les dépenses, elle n’a aucune notion des médias, elle est déphasée. » Et la rédaction n’a pas manqué de l’apostropher à propos de sa bise à Brigitte Macron, qui a été très mal perçue. Niveau com', on repassera.

14h30 - Une AG extraordinaire convoquée

« Au vu du choc provoqué » par la décision d’écarter David Pujadas du 20 Heures de France 2, la SDJ a convoqué une assemblée générale extraordinaire jeudi à 14h30 heures -elle était prévue à 10h30 à l’origine.

22h30 - La direction confirme la nomination d’Anne-Sophie Lapix

Delphine Ernotte fait l'éloge de la remplaçante de David Pujadas dans une interview sur le site du Parisien: « C’est une journaliste expérimentée, qui a déjà présenté des journaux de 20 Heures ainsi qu’une excellente émission politique sur Canal +. Et c’est une incarnation du service public puisqu’elle a fait de C à vous un rendez-vous plébiscité par les téléspectateurs. »