Les sites d'info français victimes indirectes d'une cyberattaque

PRESSE Les principaux sites d'informations français sont tombés pendant quelques minutes ce mercredi après-midi...

A.D.

— 

Capture écran du site de « 20 Minutes » durant une cyberattaque, ce mercredi 10 mai 2017.

Capture écran du site de « 20 Minutes » durant une cyberattaque, ce mercredi 10 mai 2017. — CAPTURE ECRAN

Les principaux sites d’information français, down. 20 Minutes, L’Equipe, Le Parisien, Le Nouvel Observateur ou encore Le Figaro ont été les victimes indirectes des hackers. Plus exactement, c’est « l’aiguilleur du Web » Cedexis qui a été victime d’une attaque DDos. Une information confirmée sur Twitter par Julien Coulon, le cocréateur de Cedexis.

Une attaque DDoS vise à rendre un serveur, un service ou une infrastructure indisponibles en surchargeant la bande passante du serveur, ou en accaparant ses ressources jusqu’à épuisement.