TF1 pourrait disparaître des écrans de CanalSat, Orange et SFR

DIFFUSION La chaîne de télévision exige que ces fournisseur la rémunère en échange de ses programmes...

Bryan Faham

— 

Le groupe de télévision TF1 a essuyé au premier trimestre une perte nette de 13,1 millions d'euros, contre un bénéfice de 32,7 millions un an plus tôt, liée à des charges exceptionnelles

Le groupe de télévision TF1 a essuyé au premier trimestre une perte nette de 13,1 millions d'euros, contre un bénéfice de 32,7 millions un an plus tôt, liée à des charges exceptionnelles — LIONEL BONAVENTURE AFP

Le compte à rebours a commencé. Le groupe TF1 veut être rémunéré par  Canal+, Orange et SFR pour la diffusion de ses chaînes gratuite, TF1, TMC, NT1 et LCI, dans leurs offres de télévision. Si aucun accord n’est trouvé, TF1 menace de couper son signal aux abonnés de ces opérateurs.

D’après Les Echos, le groupe aurait fixé un premier ultimatum aux opérateurs : le 30 avril, Après cette date, le signal sera suspendu d’abord pour les interfaces web, mobile et tablette, avant une suspension sur les postes de télévision ultérieurement. Le groupe demande 100 millions d’euros. Sans surprise, Bouygues Télécom n’est pas concerné, l’opérateur faisant partie du groupe Bouygues qui détient le groupe TF1.

>> A lire aussi : Les chaînes françaises perdent du terrain en Belgique

Le risque d’une perte d’audience

Les opérateurs proposent les chaînes de la TNT dans des offres payantes mais ne rémunèrent pas les chaînes en échange de leur signal. Ils ne sont d’ailleurs pas disposés à le faire d’après Les Echos, car le contenu est gratuit. Le groupe TF1 estime pour sa part que son offre de programmes est suffisamment attrayante et fédératrice pour pouvoir en exiger, même si les téléspectateurs ont accès à ses chaînes gratuitement à la base.

Sans TF1 dans leurs bouquets, les offres des opérateurs perdraient en valeur ajoutée. En revanche, couper le signal serait aussi défavorable pour le groupe TF1. En effet, 50 % des foyers regardent la télévision via des box vendue par des opérateurs.

>> A lire aussi : Boom de la télévision en replay: 6,5 milliards de vidéos vues en 2016 en France

Les chaînes se font payer ailleurs

Comme l’indique TF1, les chaînes de télévision sont rémunérées en échange de leur diffusion dans plusieurs pays, comme l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, le Portugal.

La menace d’une suspension du signal peut ne pas fonctionner. Au Brésil, trois des cinq plus importantes chaînes de télévision du pays se sont retirées de la plupart des opérateurs le 31 mars dernier car elles aussi demandaient à être rémunérées et n’ont pas trouvé d’accord. Toutes ces chaînes ont connu une baisse d’audience depuis.