«Breitbart News»: Le lancement en France du site pro-Trump repoussé de plusieurs mois

MEDIAS Le site web d'information ultra-conservateur ne sera finalement pas lancé à temps pour les élections présidentielles françaises...

Manon Aublanc

— 

Steve Bannon, actuel conseiller politique de Donald Trump et ancien patron du site Breitbart News.

Steve Bannon, actuel conseiller politique de Donald Trump et ancien patron du site Breitbart News. — Evan Vucci/ap/sipa

Selon des informations du journal Le Monde, le site d’information pro-Trump, Breitbart News, n’ouvrira pas de rédaction en France tout de suite. Les dirigeants du site avaient affiché, cet été, leur intention d’installer un bureau en France en début d’année 2017 : « Nous pensons que la France est l’endroit où il faut être. Avec ses jeunes entrepreneurs, les femmes de la famille Le Pen… Marion Maréchal Le Pen est la nouvelle étoile montante. Nous cherchons à ouvrir un Breitbart Paris, voire un Breitbart France », avait déclaré Steve Bannon, alors patron du site, en juillet 2016 dans une interview accordée à Radio-Londres.

>> A lire aussi : Présidentielle américaine: Steve Bannon, l'homme de l'ombre qui a fait élire Donald Trump

L’homme, à quil’hebdomadaire américain Time Magazine a consacré sa couverture le 2 février, avait d’abord été nommé directeur de campagne de Donald Trump en août puis conseiller du nouveau président élu. Le bras droit de Donald Trump avait déclaré vouloir ouvrir une version française avant l’élection présidentielle française : « Nous voulons couvrir l’élection présidentielle française, elle va être historique ! »

Des journalistes approchés

En novembre 2016, le rédacteur en chef de Breitbart News, Alexandre Marlow avait expliqué à l’agence de presse Reuters que certains journalistes français avaient commencé à être contactés pour intégrer la nouvelle rédaction. Selon Le Monde, Pascal-Emmanuel Gobry, ancien rédacteur en chef d’Atlantico et Michel Gurfinkiel, ancien rédacteur en chef de Valeurs Actuelles et journaliste à Dreuz. info, un site « conservateur chrétien et pro israélien » ont été approchés.
 

>> A lire aussi : «Breitbart News» : Il rachète des noms de domaine pour contrer le lancement en France du site pro-Trump

Selon le site américain The Verge, un étudiant français de 22 ans, nommé Antonin, auraient acheté trois noms de domaines, breitbart.fr, breitbartnews.fr et breitbartnewsnetwork.fr, peu après la victoire de Donald Trump pour empêcher le site ultra-conservateur de les utiliser : « J’ai eu peur car je me suis rendu compte que ça pourrait très bien marcher en France » aurait expliqué le jeune homme à The Verge. L’étudiant français envisagerait la possibilité de rediriger les internautes vers des sites antiracistes dont il est propriétaire.

 

Mots-clés :