Jean-Marc Morandini en mars 2015.
Jean-Marc Morandini en mars 2015. - DOMINIQUE FAGET / AFP

L’enquête ouverte pour « harcèlement sexuel » sur les castings controversés pour une web-série produite par l’animateur Jean-Marc Morandini a été classée sans suite par le parquet de Paris, a appris mercredi l’AFP de source judiciaire.

>> A lire aussi: Affaire Morandini: Concept, nudité, audience... Qu'est-ce que la web série «Les Faucons»?

« Harcèlement sexuel » et « travail dissimulé »

Le parquet a classé sans suite cette enquête préliminaire également ouverte pour « travail dissimulé », en raison d'« infractions insuffisamment caractérisées », a expliqué la source judiciaire. Cet été, des comédiens avaient dénoncé dans Les Inrockuptibles les conditions de castings et de tournage d’une web-série produite par Jean-Marc Morandini comportant des scènes osées. Cinq jeunes comédiens, dont deux avaient témoigné dans le magazine, avaient porté plainte contre l’animateur, qui reste mis en examen dans une autre affaire, pour « corruption de mineurs aggravée ».

Mots-clés :