Illustration du logo d'iTélé
Illustration du logo d'iTélé - Michel Euler/AP/SIPA

L’année 2016 aura été fatale pour iTELE. Selon des informations du site Les Jours, confirmées par le service de communication du groupe Canal + contacté par 20 Minutes, la chaîne d’info en continu ne pourra pas assurer son antenne les week-ends de Noël et du Nouvel An. Elle devrait alors proposer uniquement des rediffusions.

La raison ? Après le torrent de départs pendant et après la grève historique ( du 17 octobre au 16 novembre) qui a fragilisé la chaîne, il n’y a plus assez de personnel pour assurer les journaux pendant cette période.

>> A lire aussi: iTélé: Comprendre la grève en quatre points

Une hémorragie

La nouvelle rappelle combien la grève a été coûteuse. Comme le rapporte le site Les Jours, alors qu’on comptait 120 journalistes avant le conflit, il n’en resterait actuellement plus qu’une trentaine. Au total, près de 95 personnes (CDD et pigistes inclus), auraient fait leurs adieux à iTELE. Par conséquent, les 24, 25 et 31 décembre, ainsi que le 1er janvier 2017, la chaîne d’info sera contrainte de ne proposer que des rediffusions (comme durant la grève), faute de personnel pour assurer l’antenne.

>> A lire aussi : >> A lire aussi: Le nouveau comité d'éthique d'iTELE ne plairait pas au CSA

Seule exception, les traditionnels vœux du président de la République seront peut-être couverts par la rédaction, mais rien n’est encore sûr pour le moment. Une situation inquiétante pour iTELE, qui devrait être rebaptisée CNews courant janvier. Mais au vu de la situation, la relance de la chaîne semble quelque peu compromise.

Mots-clés :