Ça bouillonne dans les locales de France 3. Hier soir s'est achevé à France Télévisions un séminaire sur l'avenir du « 19/20 » : Outre la place des reporters ou la modernisation des plateaux, un sujet délicat a été abordé. A Lille, à Toulouse, des journalistes confirment qu'« il existe une hypothèse forte de suppression pour janvier de la partie locale du journal de 18 h 40-18 h 50, voire 18 h 50-19 h, », sans compter l'idée d'« une absorption des éditions locales dans les régio­nales ».

La direction de France 3 dément catégoriquement. « Je suis stupéfait, c'est simplement faux. Comment imaginer une chose pareille, les locales sont la prunelle de nos yeux ! » s'insurge ainsi Hervé Brusini, DG de France 3, rejoint par le directeur de l'information, Paul Nahon, qui rappelle qu'« aucune décision ferme n'a été prise durant ce séminaire ». En revanche, l'un comme l'autre restent flous sur les hypothèses de refonte envisagées.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.