La bourde de Fleur Pellerin agace RTL et Europe1

RADIO La ministre de la Culture et de la Communication a estimé que France Inter avait une «mission spécifique de décryptage de l’information», que les stations privées n’ont pas...

S.L.

— 

La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, le 3 avril 2015 à Lyon

La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, le 3 avril 2015 à Lyon — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK AFP

Invitée ce lundi de la matinale de Patrick Cohen, sur France Inter, la ministre de la Culture et de la Communication est revenue sur le conflit social qui touche Radio France depuis plus de quinze jours, rappelant son «attachement viscéral à la singularité et l'identité» du service public.

A lire ici: Semaine décisive pour Mathieu Gallet avec un mouvement de grève qui risque de se durcir à Radio France

Tout allait bien jusqu’au moment où Fleur Pellerin s’est mise à comparer les radios publiques et privées. «Quand on écoute France Inter, on n'écoute pas RTL, a-t-elle lâché. Malgré tout le respect que j'ai pour RTL ou Europe 1. Il y a une mission spécifique de décryptage de l'information, d'accès à la culture.»

Les réactions ne se sont pas fait attendre. Chez les journalistes des stations concernés. Comme chez leurs auditeurs.