Cinq raisons de voir «Citizenfour», le docu-thriller sur Edward Snowden

MEDIAS Sorti dans plusieurs pays, le documentaire de Laura Poitras raconte le quotidien de celui qui a révélé le scandale de la NSA…

Anne Demoulin

— 

Edward Snowden, l'ancien consultant de la NSA réfugié en Russie, le 28 mai 2014 lors d'une interview exclusive à NBC, première interview aux médias américains depuis que le scandale des écoutes a éclaté début juin 2013

Edward Snowden, l'ancien consultant de la NSA réfugié en Russie, le 28 mai 2014 lors d'une interview exclusive à NBC, première interview aux médias américains depuis que le scandale des écoutes a éclaté début juin 2013 — - NBC NEWS

Une plongée dans l’un des plus grands scandales de ces dernières années. Le documentaire Citizenfour de Laura Poitras retrace l’histoire d’Edward Snowden, qui a révélé les détails de l’espionnage de millions de citoyens par l’Agence de sécurité nationale américaine, la NSA et du GCHQ, l’agence de surveillance électronique britannique. Le documentaire devrait sortir prochainement sur les écrans français.

Des critiques dithyrambiques

«Citizenfour est non seulement un incomparable et courageux documentaire, comme il y en a trop peu, mais il devrait être un visionnement obligatoire à l’école secondaire», soutient  le journal canadien La Presse.

«Il est effroyablement dramatique, avec une intrigue à la Jason Bourne qui a pour effet de nous faire réaliser, que ce n’est pas juste un film », estime la BBC. «L’un des principaux documentaires clé de ces derniers temps!», selon The Hollywood Reporter

Une trilogie sur l’Amérique post 11-Septembre

CitizenFour est le troisième volet d’une trilogie documentaire sur l’amérique post 11-Septembre et les excès de la lutte antiterroriste. En 2006, Laura Poitras dénonçait les exactions de la guerre en Irak. En 2010, dans The Oath, elle s’intéressait à celles du camp de Guantanamo.  

En 2011, elle commence la réalisation d’un documentaire sur les programmes de surveillance de masse des Etats-Unis, sur les activités secrètes  de la toute-puissante NSA. Elle interview dans ce cadre des activistes comme Julian Assange de WikiLeaks ou Jacob Appelbaum, un hacker qui a notamment travaillé sur le réseau Tor.

Placée sur la liste de surveillance du département de la Sécurité intérieure des États-Unis, la réalisatrice connaît bien les dérives des programmes de surveillance, elle a été arrêtée plus de 40 fois à la frontière américaine, dénoncera le journaliste Glenn Greenwald.

Nom de code, CitizenFour

Depuis décembre 2012, Laura Poitras reçoit des messages cryptés d’un mystérieux interlocuteur. Sous le pseudonyme de CitizenFour se cache, Edward Snowden, un analyste de haut niveau à la NSA, qui promet de fournir toutes les preuves nécessaires pour exposer le système de surveillance massive des Américains par l’Agence.

L’histoire filmée en direct

Laura Poitras et Glenn Greenwald rencontrent Edward Snowden le 3 juin 2013 à Hong Kong.

Le 6 juin 2013, The Guardian puis The Washington Post publieront, grâce à ses informations, les premiers documents sur les programmes d’écoutes et de surveillance de la NSA et d’autres organismes étatiques.  Les deux journaux recevront le prix Pulitzer.

Devenu ennemi public n°1, Edward Snowden trouvera refuge en Russie en août 2014, où il bénéficie d’un permis de résidence de trois ans, alors que les Etats-Unis veulent le traduire en justice. Laura Poitras immortalise ces événements avec sa caméra. En voix off, elle lit les échanges cryptés qu’elle a eus avec Snowden, avant leur rencontre et depuis.

Une date de diffusion pas encore fixée en France

Le film a été présenté en avant-première mondiale au festival du film de New York le 10 octobre 2014. «C’est un regard sur l’Amérique post 11-Septembre, explique Laura Poitras, un regard sur la manière dont les services de renseignement sont utilisés comme une forme de contrôle sur les populations, et comment la guerre contre le terrorisme est en quelque sorte en train de revenir aux États-Unis», expliquera la réalisatrice à Euronews.

Le documentaire est sorti sur les écrans aux Etats-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne, au Canada, au Portugal, au Danemark et aux Pays-Bas. Selon Paris Match, le film sera bientôt diffusé en France, cependant, aucune date n’est encore fixée. Un film à ne rater sous aucun prétexte.

Mots-clés :