«Direct Radio»: Les grandes radios françaises vont lancer une appli mobile commune

1 contribution
Publié le 3 juillet 2014.

MEDIAS - Les auditeurs pourront la télécharger dès le mois de septembre…

Les cinq premiers groupes de radio français (RTL, Radio France, NextRadioTV, NRJ Group et Lagardère) se sont alliés pour lancer en septembre une appli commune gratuite, «Direct Radio», pour écouter en direct leurs stations, ont annoncé leurs dirigeants ce jeudi.

Ces groupes, qui représentent les trois quarts de l'audience radio française, veulent répondre aux dizaines d'applications gratuites qui permettent déjà d'écouter toutes les radios françaises et internationales, en tête celle du californien TuneIn, qui offre 100.000 radios dans 230 pays ou territoires, et compte 50 millions d'utilisateurs. Ces applis n'ont pas besoin de l'autorisation des stations pour les mettre à disposition des utilisateurs.

«Un enjeu majeur face à l’émergence de plateformes mondiales» 

L'écoute de la radio sur supports numériques mobiles se répand en particulier chez les jeunes, qui souvent ne possèdent pas de postes de radio. Parmi les 13-34 ans, près de 21% écoutent tous les jours la radio sur supports numériques (ordinateurs, tablettes, smartphones) et 54% de cette écoute est réalisée sur des smartphones ou des tablettes, selon l'étude Global Radio 2013 de Médiamétrie,

Réunis dans l'association Plateforme Radio, les cinq groupes soulignent que «la maîtrise de leur distribution est devenue pour les éditeurs un enjeu majeur face à l'émergence de plateformes mondiales d'origine américaine».

Une écoute enrichie

«Alors qu'elles agissent souvent dans le non-respect des droits des éditeurs, ces plateformes s'imposent comme intermédiaires entre les radios et leurs auditeurs, cherchant à capter une part importante de la valeur créée par les éditeurs. L'application Direct Radio est une réponse à ces agrégateurs pour offrir une écoute (numérique) de la radio aux auditeurs connectés», selon leur communiqué.

Direct Radio offrira une expérience d'écoute enrichie avec les données associées au programme et une interface simplifiée, permettant par exemple de recevoir des alertes sur un programme.

Et les radios indépendantes?

Les grands groupes français ont enfin souligné que cette plateforme «a vocation à accueillir d'autres éditeurs et proposer à terme toute la richesse du paysage radiophonique français», allusion aux radios indépendantes.

Ces dernières, qui revendiquent 8,5 millions d'auditeurs quotidiens, ont regretté de ne pas avoir été associées à cette initiative, indique-t-elles dans un communiqué. Les «Indés Radio» ont lancé leur propre appli l'an dernier, avec 120 stations, qui a été téléchargée 1,5 million de fois au cours des derniers 18 mois. Les radios indépendantes ont surtout regretté que la plateforme Direct Radio ne prévoie pas d'intégrer la technologie de la radio numérique terrestre, alternative à Internet.

20 Minutes avec AFP
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr