Selfie du journaliste du Monde Thomas Wieder dans le bureau ovale à Washington
Selfie du journaliste du Monde Thomas Wieder dans le bureau ovale à Washington - Thomas Wieder
Benjamin Chapon

Déjà considérés comme les pires touristes au monde, les Français ont maintenant le discutable honneur d’être considérés comme ayant les journalistes les plus turbulents par le service de sécurité de la Maison Blanche.

A l’occasion de la visite officielle de François Hollande à Washington, la délégation de journalistes français s’est fait remarquer par sa turbulence et sa propension à se comporter comme… des touristes, précisément.

La presse américaine, médusée par les journalistes français prenant des «selfies» dans le bureau ovale ou au pupitre du président Obama, ironisent abondement sur les réseaux sociaux.

En France aussi, certains se demandent si ce comportement est bien sérieux.

Si bien que le service de sécurité de la Maison Blanche a dû rappeler à l’ordre les journalistes français en leur priant de suivre le programme et de se rendre en salle de presse.