Façade du siège de la rédaction du Parisien/Aujourd'hui en France
Façade du siège de la rédaction du Parisien/Aujourd'hui en France - JOEL SAGET / AFP

avec AFP

La rédaction du Parisien s'est mise en grève mardi pour protester contre le projet de la direction de réduire le remboursement des frais kilométriques, et plus globalement les indemnités de frais de reportage, a indiqué à l'AFP Véronique Maribon-Ferret, du SNJ.

«La grève a été votée pour aujourd'hui (mardi) à 135 voix pour, 48 contre et 8 (votes) blancs», a-t-elle précisé. La rédaction du Parisien, qui compte environ 320 journalistes, ne s'était pas mise en grève depuis un an et demi environ.

Des ventes et des recettes en baisse

Les reporters du Parisien, qui font beaucoup de route, «perdraient entre 400 et 1.500 euros par an», a-t-elle souligné.

Le quotidien du groupe Amaury, comme tous ses concurrents, subit une baisse de ses ventes depuis des mois, avec 251.122 exemplaires écoulés en novembre dernier, et un recul de 9,11% sur les 11 premiers mois de 2013. Ce repli, combiné à une baisse des recettes publicitaires, maintient les comptes dans le rouge.

La direction du Parisien a indiqué aux salariés que le journal accusait une perte d'environ 10 millions d'euros en 2013.