Syrie: Une tribune de Poutine dans le «New York Times» met les lecteurs en colère

MEDIAS – Vladimir Poutine a bénéficié d’un espace dans le célèbre journal américain pour exprimer son point de vue sur la Syrie…

Alice Coffin (avec AFP)

— 

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Barack Obama lors d'une rencontre à Los Cabos (Mexique) le 18 juin 2012.

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Barack Obama lors d'une rencontre à Los Cabos (Mexique) le 18 juin 2012. — Carolyn Kaster/AP/SIPA

Le New York Times, grand journal américain, a publié une tribune de Vladimir Poutine, président russe, au sujet de la Syrie. Ce, quelques heures avant le début des négociations russo-américaines à Genève au sujet de l’usage des armes chimiques en Russie.

Dans ce texte, Vladimir Poutine donne des conseils à Barack Obama et met en garde les Etats-Unis contre l'usage de la force en Syrie. Les lectrices et lecteurs du New York Times n’ont pas tous apprécié ce choix de publication.

Et pourquoi pas Kim Jong-Un?

«La semaine prochaine Kim Jong-Un proposera une tribune au New York Times» dit l’un

«Bienvenu au super nouvel éditorialiste du New York Times, Vladimir Poutine!» dit l’autre.

«La Syrie est une énorme histoire dont Poutine est un personnage central», se justifie Andrew  Ronsenthal du New York Times rejetant les critiques d'un autre lecteur «horrifié» que «le New York Times puisse soutenir un ennemi de longue date des Etats-Unis».

Mots-clés :

Aucun mot-clé.