L’AFP retire une photo peu flatteuse de François Hollande

30 contributions
Publié le 3 septembre 2013.

PHOTO - L’agence de presse a pris cette décision éditoriale a posteriori…

Pour illustrer leurs articles sur la rentrée des classes, les titres de presse abonnés au fil photo de l’Agence France Presse (AFP) auraient pu être tentés d’utiliser une photo de François Hollande devant un tableau d’école.

>> Pour voir une photo proche du cliché retiré par l'AFP, cliquez ici

Mais dans la journée, l’AFP a décidé de retirer ce cliché, peu flatteur pour le président de la République qui y arbore un large sourire crispé et des yeux ronds.

«Effacement obligatoire»

Joint par 20 Minutes, l’AFP a expliqué qu’il ne s’agissait pas d’une censure et que la photo n’avait pas été retirée à la demande de l’Elysée mais sur «décision éditoriale de l’agence, qui s’excuse auprès de ses clients.»

Pour bien signifier à ses clients que la photo n’est plus utilisable, l’AFP leur envoie un mail et la photo est marquée sur le fil de la mention «Mandatory Kill», «effacement obligatoire» en anglais. «C’est régulièrement le cas pour des photos qui ont été mal traitées ou mal filtrées, notamment dans le domaine international», explique l’AFP.

* Benjamin Chapon

 
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr