La une de l'hebdomadaire "Valeurs actuelles" datée du 22 août 2013.
La une de l'hebdomadaire "Valeurs actuelles" datée du 22 août 2013. - Valeurs actuelles

«Découvrez en avant-première la couv du prochain numéro de Valeurs Actuelles. Roms, l’overdose ». Accompagné d’une reproduction de la Une, un panneau de signalisation barrant une caravane, le tweet posté ce matin par l’hebdomadaire a soulevé de nombreuses critiques.

Certains voient aussi en cette Une un virage encore plus à droite, pour Valeurs Actuelles,  «le magazine de la droite qui s'assume », selon sa propre définition sur son compte Twitter.

Mais la polémique a pris un tour plus politique, avec la réaction du Parti Socialiste. Par la voix de son porte-parole, David Assouline, le PS a dénoncé dans un communiqué « une overdose xénophobe » dénonçant  une «une indigne, anti-républicaine et [qui] incite à la violence xénophobe contre une catégorie de la population». Un peu plus tôt, David Assouline avait rebaptisé le journal dans un tweet « Valeurs Poubelles ».

Pour sa défense, Valeurs Actuelles s’appuie sur le «sondage exclusif» à l’intérieur du magazine, qui attesterait du «ras-le-bol des français». Dans ce dernier, «7 Français sur 10 se disent préoccupés par la présence de Roms en France». Outre le sondage, à l’intérieur du dossier, on peut lire un reportage en Loire-Atlantique sur les «vols», la « criminalité » et les «incivilités» que provoquerait la présence des Roms dans la région. Et en ouverture du dossier, un article qui assimile les Roms à la «plaie de l’été» et au «Fléau des Français, qu’ils soient sur leur lieu de villégiature ou restés au travail».

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé