Le producteur du «Grand Journal» réagit au livre d'Olivier Pourriol

16 contributions
Publié le 12 avril 2013.

MEDIAS - Dans une interview au «Point», Renaud Le Van Kim dit ne «pas reconnaître» son entreprise dans «On/off», dans lequel l'ex-chroniqueur raconte les coulisses de l'émission star de Canal+...

La parution d’un livre comme On/off est loin d’être un cadeau pour «Le Grand Journal». Remplacé cette saison par Augustin Trapenard, Olivier Pourriol, chroniqueur littéraire au «Grand Journal» jusqu’en août dernier, raconte son année dans un récit «désopilant, parfois cynique, souvent très drôle», selon Ozap, qui en a publié les bonnes feuilles. Sous forme de recueil de dialogues avec les autres chroniqueurs, la production, la rédaction, les techniciens, le livre égratigne un peu plus l’image de cette émission d’«infotainment» déjà en perte d’audience - quand Nabilla n’est pas là pour la rebooster.

«J'ai invité Olivier Pourriol à venir parler de son livre au Grand Journal»

Le philosophe, qui n’a jamais vraiment trouvé sa place dans l’émission en tant qu’«intello de la bande», raconte notamment les conseils reçus de la part de ses collègues. D’abord, qu’il ne se laisse pas étourdir par le tourbillon de la télé, ce qui est vite arrivé, car, «pour une heure de boulot par jour, je touche le loto chaque mois, et je peux rincer tout le monde», le prévient un chroniqueur. Il n’arrive pas à avaler trois livres par jour pour le lendemain? «Mais tu ne comprends pas, personne ne te demande de les lire (...) Tu peux le respirer, le livre», lui assure un rédacteur en chef adjoint. L’astuce d’un chroniqueur pour lire les livres des personnalités reçues sur le plateau? «Je lis la première page, la dernière page et la page 100. Comme ça, je connais le début, la fin. Et si on parle du livre, je parle de la page 100. Quelqu'un qui arrive à la page 100, c'est qu'il a lu le livre».  Jean-Michel Aphatie lui conseille également d’être «moins cérébral», «plus dans l’humeur». Finalement, il ne rempile pas. Mais, «si tu te fais virer, ce ne sera pas parce que tu as été mauvais, mais que l'intelligence, on n'en a rien à foutre», lui avait confié un ex-chroniqueur.

Interviewé par Le Point, le producteur du «Grand Journal» dit «ne pas reconnaître» l’entreprise décrite par Olivier Pourriol –«Je n’aimerais pas y bosser, sincèrement»- et assure d’ailleurs avoir invité l’ex-chroniqueur à venir parler de son livre sur le plateau de l’émission. «Je n'ai pas reçu de réponse de sa part ni de celle de son éditeur», assure-t-il au Point. «Et je garantis qu'aucun piège ne lui sera tendu! Du reste, il travaille pour Le Cercle, une émission du groupe Canal+ (*) et, malgré ce livre que je considère plutôt comme une farce, nous ne sommes pas fâchés», affirme le producteur.

«Des vannes au second degré»

«Pas fâchés», mais sur la méthode employée par Olivier Pourriol, Renaud Le Van Kim est moins tendre: «Pour restituer nos conversations avec autant de précision, j'imagine qu'il nous a enregistrés. Et ce procédé est, à mon sens, plus glauque que l'ambiance qu'il décrit.» Quant aux dialogues de type «Pour une heure de boulot par jour, je touche le loto chaque mois», le producteur estime qu’il a «transposé au premier degré des propos qui ne sont que des vannes au second degré».

Olivier Pourriol s’est senti frustré des courts temps de parole impartis, du traitement superficiel ou simplificateur des sujets culturels? Il n’était simplement pas armé pour «la culture en prime-time», estime le producteur. «Dans cet exercice télévisé, il était moins bon. Moins à l'aise qu'un Beigbeder ou qu'Augustin Trapenard cette saison. Nous l'avons néanmoins gardé toute la saison à nos côtés et j'estime que nous avons été propres avec lui d'un point de vue managérial», poursuit le producteur, qui tient à évoquer les «154 livres» dont a parlé l’émission depuis le 1er septembre 2012, et les «70 auteurs reçus dont 20 qui sont de purs romanciers».

A.L
Mots-clés
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr