Audrey Pulvar à l'avant-première du film «L'ordre et la morale» de Mathieu Kassovitz, le 8 novembre 2011.
Audrey Pulvar à l'avant-première du film «L'ordre et la morale» de Mathieu Kassovitz, le 8 novembre 2011. - NIVIERE/SIPA

A.G. avec AFP

La rumeur autour de son départ courait depuis une semaine. Audrey Pulvar, la directrice générale des Inrockuptibles en charge de l’éditorial a démissionné, a annoncé l’hebdomadaire culturel. L’ex compagne d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, avait été nommée à ce poste en juillet dernier. Sa démission prendra effet au plus tard le 21 février prochain.

Le magazine contrôlé par Matthieu Pigasse avait convoqué ce vendredi matin un conseil d'administration. Télérama raconte que  la séance a été tendue et que la journaliste avait annoncé à ses proches la veille qu'il allait «y avoir du sang sur les murs». Selon Libération, Audrey Pulvar était en désaccord avec le propriétaire du titre, notamment sur les questions budgétaires. «Audrey Pulvar refusait les économies. Elle disait que ce qui était prévu avec Matthieu Pigasse au départ, c'était le développement du titre et que ça impliquait encore des dépenses, et que Pigasse avait changé là-dessus et que du coup elle ne voulait pas suivre», a expliqué un journaliste de la rédaction à l'AFP. Audrey Pulvar aurait révélé à ses troupes que l’ambiance n’était pas au beau fixe avec Matthieu Pigasse, il y a quelques semaines.

Depuis le rachat des Inrocks par Matthieu Pigasse en 2009, Audrey Pulvar est la cinquième directrice générale en poste. Plusieurs journalistes de la rédaction sont amers après ce passage-éclair. Pour le moment, aucun nom de successeur ne circule.