Jade Foret et Arnaud Lagardère dans le documentaire «La Belle, le milliardaire et la discrète».
Jade Foret et Arnaud Lagardère dans le documentaire «La Belle, le milliardaire et la discrète». - RTBF

Joël Métreau

Ce documentaire, diffusé mardi soir à 20h15 sur la RTBF, chaîne publique belge, puis disponible sur Internet en replay, n’a été vu que par une poignée de personnes mais fait déjà jaser. Intitulé «La belle, le milliardaire et la discrète», il met en scène un couple peu ordinaire, puisqu’il s’agit du mannequin belge Jade Foret et de son compagnon, le patron français Arnaud Lagardère. La discrète étant la mère du top-model.

«Il faisait partie de sa vie»

Soit un documentaire de 45 minutes à l’initiative de la journaliste Stéphanie De Smedt qui avait suivi Jade et sa mère pendant quelques jours, lorsque Jade était mannequin à 14 ans. «Je voulais une suite, pour reprendre le fil là où on l’avait laissé. Je l’ai donc à nouveau sollicité.» Entre-temps, Jade Foret, désormais âgée de 22 ans, s’est mise en couple avec Arnaud Lagardère, 51 ans, un homme d’affaires parmi les mieux payés de France. «Je voulais raconter son parcours, parler de sa vie actuelle. Jade a déclaré que sa vie actuelle, c’était aussi Arnaud, car il faisait partie de sa vie», poursuit Stéphanie De Smedt.

Une avalanche de réactions après la vidéo

Déjà, le 19 juillet 2011, une vidéo du couple dans son intimité, filmé lors d’un shooting pour Le Soir Magazine avait suscité la controverse en France: un grand patron pouvait-il ainsi dévoiler sa vie privée? Des cadres du groupe Lagardère s’étaient également agacés de voir leur employeur faire une déclaration d’amour en public, profitant de la polémique pour évoquer la désinvolture avec laquelle Lagardère conduirait son groupe. «Mais Arnaud Lagardère n’a pas posé de condition, considérant que c’était une demande de Jade», explique la réalisatrice, qui assure que le patron n’a rien censuré du documentaire.

«Pas d'indiscrétions»

Le journaliste Géry Brusselmans de Soir Magazine, qui avait posté la vidéo l’an passé, a vu le documentaire. Il fait remarquer: «Vu les répercussions qu’ont eues mes trois minutes de vidéo, celles du documentaire risquent d’être encore plus néfastes pour Lagardère. Pourtant, il n’y a pas d’indiscrétion, on le voit en train de cuisiner ou dans son jet en partance pour l’Espagne où Jade Foret doit faire un shooting…»

Le siège des médias français

Safia Kessas, la productrice de l’émission «Tout ça (ne nous rendra pas le Congo)», descendant spirituel de «Strip-Tease» et qui accueille le documentaire s’agace un peu de l’agitation. Depuis l’annonce de la diffusion du documentaire, «la RTBF devient un siège d’occupation par les médias français», ironise-t-elle. Elle renvoie à la ligne éditoriale de l’émission: «C’est au travers de ces relations humaines, et uniquement au travers d’elles, que «Tout ça» rend compte du devenir belge, chez les pauvres et les puissants, au Sud et au Nord, chez les jeunes et les vieux. » Et précise : «Nous, on a une approche belge. Lagardère en Belgique, c’est un parfait inconnu. On fait un portrait de Jade, Lagardère partage la vie de Jade, il était difficile d’en faire l’économie.»

La bande-annonce du documentaire


"La belle (Jade), le Milliardaire (Arnaud... par puremedias