Avi Assouly à l'Assemblée

0 contributions
Publié le 4 juillet 2012.

politique Le nouveau député socialiste commentait les matchs de l'OM

Il est passé de la Commanderie au Palais Bourbon. Avi Assouly a fait ses premiers pas mardi à l'Assemblée nationale pour l'ouverture de la session extraordinaire. Première réunion avec le groupe socialiste et premières impressions : « C'est très émouvant. Un peu stressé d'être là mais heureusement, j'ai été pris en main par mes collègues marseillais. »

Aucune critique sur le club
Suppléant de Marie-Arlette Carlotti aux élections législatives de juin, Avi Assouly a démarré sa carrière politique aux dernières régionales, en 2010. « A l'époque, moi et Michel Vauzelle [président du conseil régional], on voulait élargir notre liste, se souvient Patrick Mennucci, député PS. On avait un déficit chez les sportifs et les gens qui aiment le sport. Et puis, Avi, c'est quelqu'un de très populaire à Marseille. » Son nom, et sa voix, sont associés à l'OM dont il a commenté tous les matchs pendant une quinzaine d'années au micro de France Bleu Provence. « A une époque, les gens coupaient le son de leur télé et allumaient la radio pour écouter ses commentaires », se rappelle Christophe Madrolle, élu de la communauté urbaine de Marseille (MoDem). Avi Assouly est connu pour être proche des joueurs et des dirigeants phocéens. Trop, peut-être. « Il n'a jamais émis la moindre critique sur le club, explique un de ses ex-confrères. En fait, c'est un supporter avant tout. »
Il a aussi connu de grands moments de solitude. Le plus célèbre date de 2006 quand il est persuadé que l'OM, qui vient pourtant de se prendre 4 buts, est qualifiée pour le tour suivant de la coupe de l'UEFA (lire encadré). Cette bourde monumentale est devenue le sujet de railleries numéro un des journalistes sportifs français. « C'est quelqu'un de très gentil, lance Nora Preziosi, conseillère régionale UMP. Mais j'espère qu'il aura un peu plus d'envergure pour exercer son mandat national. »

mickaël penverne
verbatim

En 2006, l'OM gagne 1-0 à l'aller mais perd 4-2 au retour. Avi Assouly croit pourtant que le club est qualifié : « Ils me font douter ces Tchèques ! On dirait que c'est une victoire. Ils ont là, ils applaudissent (...). Mais c'est Marseille qu'est qualifié, hein...»

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr