Marseille est le premier aéroport régional à se doter de Parafe.
Marseille est le premier aéroport régional à se doter de Parafe.

mickael penverne

A bord en un temps record. Après les aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle et d'Orly, celui de Marseille-Provence, à Marignane, a inauguré vendredi le système Parafe (pour passage rapide automatisé aux frontières extérieures), qui permet de faire contrôler son passeport en seulement 20 secondes.

Retour sur investissement
Les voyageurs munis d'un passeport biométrique français peuvent désormais se présenter à l'entrée d'un sas situé près du poste de contrôle de la police aux frontières (PAF), dans le hall 1. Ils doivent introduire leur document dans une borne, pénétrer dans le sas, poser leur index sur un capteur, qui scanne l'empreinte digitale, pour pénétrer, enfin, en zone d'embarquement.
Le premier intérêt est évident, c'est un gain de temps pour les passagers. Mais Parafe, mise au point par la société française Morpho, promet également une sécurité « infaillible » : « Quand on pose son doigt, un capteur va vérifier la pression sanguine », reprend Loïc Chovelon, pour l'aéroport de Marignane. « Comme ça, on est sûr que c'est vous et que ce n'est pas une fausse empreinte comme on en voit parfois dans les films. » Le dispositif, qui concerne une trentaine de destinations, a coûté 900 000 euros à l'aéroport. Le retour sur investissement est attendu notamment dans la zone de duty-free. « Comme les passagers ont la possibilité d'entrer plus rapidement en zone de douane, ils auront plus de temps pour consommer dans notre espace commercial qui fait 700 m² », souligne Pierre Régis, le directeur général de l'aéroport. Parafe constitue enfin un argument de poids dans la concurrence à laquelle se livrent les aéroports régionaux. « Pour les compagnies aériennes, une fluidification du contrôle des passagers, ça veut dire moins de retard dans les vols. Et donc moins de pertes financières », conclu Loïc Chovelon.

non inscrits

Les passagers qui ne possèdent pas de passeports biométriques peuvent faire enregistrer leurs empreintes digitales en s'inscrivant auprès de l'aéroport. Cette procédure est gratuite et valable pendant cinq ans dans les aéroports équipés de Parafe.