Impossible de passer les portes.
Impossible de passer les portes. - p. magnien / 20 minutes

Comme tout le monde, Linda Amroun va au cinéma de temps en temps, « en fonction des films ». Ou plutôt, elle se rend à un seul cinéma : les Trois Palmes, à la Valentine. Le seul complexe marseillais qui peut l'accueillir. Car Linda se déplace en fauteuil roulant. Mercredi, elle a participé avec l'association des paralysés de France (APF) à l'opération de testing « pas de jambes, pas de cinéma ». Rendez-vous devant la salle le César, place Castellane (6e). Le constat est immédiat : impossible de rentrer. Il y a des marches, et aucune rampe d'accès. Renseignement pris auprès du guichetier : il n'y a aucun aménagement prévu pour les personnes handicapées. « Nous rappelons aux cinémas qu'ils devront respecter d'ici 2015 les obligations prévues par la loi du 11 février 2005, explique David Laboucarié de l'APF. Tout doit être accessible : le guichet, les toilettes et les salles évidemment avec des places réservées. » L'association fait son opération de testing dans toutes les salles marseillaises. Les résultats de l'enquête seront connus la semaine prochaine. « Après le film Intouchables, les mentalités ont un peu évolué, sourit Linda Amroun. Mais c'est l'accessibilité qui ne va pas assez vite. »