Les sportifs amateurs s'entraînent  tous les jours aux échecs.
Les sportifs amateurs s'entraînent tous les jours aux échecs. - SUPERSTOCK / SIPA

amandine rancoule

Des tables disposées en « U » sous les arbres de la terrasse des Danaïdes. Assises autour, 25 personnes vont défier vendredi le grand maître incontesté des échecs, Etienne Bacrot. Placé au centre, le sextuple champion de France va jouer 25 parties d'échecs simultanément, à l'occasion du 140e anniversaire du club Echéquier Marseillais 1872, le plus ancien de France.

« Adopter une logique »
« D'habitude, les clubs d'échecs sont situés dans des locaux calmes pour favoriser la concentration, souligne Robert Tsalikian, joueur amateur depuis 55 ans et président durant 18 ans de Echéquier Marseillais 1872. Mais historiquement, le club est né dans le bar, anciennement appelé Café du Chapitre, alors on y est resté. » Tous les jours, les adhérents viennent jouer dans la salle de la brasserie. « Une partie d'échecs ne ressemble à aucune autre compétition. Elle peut durer cinq minutes ou cinq heures, explique un joueur. Ceux qui connaissent les échecs vont peut-être rester jusqu'à la fin des 25 parties. Pour les autres, ils verront seulement des gens pousser des bouts de bois. » Parce qu'aux échecs, le sport se joue mentalement. Il faut, au mieux, avoir un coup d'avance et anticiper les pièges. « Ça vous oblige à adopter constamment une logique », raconte Robert Tsalikian. Pas de pression pourtant. Vendredi, les amateurs veulent d'abord prendre du plaisir. « Je n'arriverai pas à battre Etienne Bacrot, pense René, 55 ans de jeu d'échecs derrière lui. J'y vais décontracté. En revanche, lui, il doit avoir la pression : les échecs, c'est son métier. » « Je vais jouer sérieusement, mais cette compétition est festive, répond l'interressé. Je ne me prépare pas spécialement. » Même pas à perdre ? « Pendant les matchs, je sais sur quelle partie je vais être en difficulté. J'ai perdu quelques fois contre des amateurs en simultané. » Vendredi, donc, pourrait être le jour de la chute du champion.

pratique

La brasserie des Danaïdes est située au 6, square Stalingrad (1er), en haut de la Canebière. Station de métro Réformés, ligne 1. La compétition devrait commencer à 15 h vendredi. L'entrée est libre pour les spectateurs.