Le service se veut accessible à tous.
Le service se veut accessible à tous. - JAUBERT / SIPA

Les logements sociaux tentent une expérience numérique palpitante. Avec le portail de services en ligne Résidacoeur, Habitat Marseille Provence (HPM) et la ville lancent l'opération Logement numérique pour tous. Objectif : recréer du tissu social dans les cités grâce à Internet. Testé depuis début septembre par près de 700 locataires des 5e et 7e arrondissements, ce portail gratuit et accessible depuis un ordinateur ou une télé, développé par la société marseillaise Viva Cœur, offre à ses utilisateurs plusieurs services comme des infos relatives à leur quartier, leur mairie de secteur et leur commune.

Le dialogue mis en avant
Mais il permet aussi de contacter HMP pour signaler des nuisances ou dégradations au bailleur social qui peut de son côté communiquer des travaux envisagés. « Un citoyen informé est un citoyen à part entière », explique Daniel Sperling, adjoint au maire délégué au plan Mieux vivre ensemble. Doté d'une interface simple pour être accessible au plus grand nombre, Résidacoeur propose aussi à ses utilisateurs d'échanger des messages, des infos pratiques (fêtes, recettes de cuisine…), de chatter en vidéo ou de recevoir des bons plans de la part des commerces de proximité. « Dans une cité, les habitants se sentent différents, exclus car ils n'ont pas accès à toutes les informations, détaille Robert Assante, maire du 11e et 12e. Résidacoeur permet de changer la donne en mettant en avant le dialogue entre les locataires, le bailleur, la mairie mais aussi entre des personnes de d'âges et de cultures différents. » Avant d'être pérennisé, le projet doit être évalué jusqu'à la fin décembre par l'université de Provence qui rendra ses conclusions à la mi-2012. W

Sécurité

Les utilisateurs du portail Résidacoeur disposent d'un code confidentiel d'accès remis après leur inscription et un accompagnement leur est proposé par Viva cœur pour qu'ils profitent au mieux des fonctionnalités du dispositif.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé